• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

24 H du Mans : le pilote gardois Romain Dumas vainqueur

La Porsche n°2 du Gardois Romain Dumas - 16 juin 2016 / © ACO
La Porsche n°2 du Gardois Romain Dumas - 16 juin 2016 / © ACO

Le trio Dumas-Jani-Lieb remportent les 24 Heures du Mans avec Porsche, au terme d'un incroyable final. La Toyota adverse est tombée en panne dans le dernier tour, dans les dernières minutes de cette 84ème édition.

Par Isabelle Bris

12 minutes, il ne restait que 12 minute à tenir pour Toyota. Le pilote japonais Nakajima n'avait plus que trois tours à parcourir pour atteindre la barre fatidique des 15 heures. Chez Porsche, on avait renoncé au sprint, on pensait assurer la deuxième place, l'écart dépassant la minute...

Et puis, l'impensable arrive : à 14 h55, la Toyota perd de la puissance, ralenti et s'arrête sur la piste. En panne. Elle a calé sous la passerelle d'arrivée.

La Toyota N.5, que le Japonais Kazuki Nakajima partageait avec le Suisse Sébastien Buemi et le Britannique Anthony Davidson, s'est arrêtée au 383e tour, avant 15h00, en raison d'une panne mécanique, alors qu'elle avait réalisé une course parfaite.

A 14 h 58, la Porsche dépasse la Toyota à l'arrêt. Dans le stand, les caméras montrent les ingénieurs japonais restent stoïques, impassibles face à ce scénario catastrophe.

Toyota a encore perdu, la marque court toujours après sa première victoire dans la Sarthe, depuis sa première participation en 1986.

Ce n'est pas possible", a répété plusieurs fois le speaker officiel des 24 Heures,

devant un public abasourdi, tétanisé par un tel dénouement cauchemardesque, au terme d'une course fantastique.

Chez Porsche, dans le stand, on a du mal a y croire, mais ca y est ; la marque allemande a remporté la course pour la 18ème fois.

L'Alésien Romain Dumas remporte donc les 24 Heures du Mans, avec l'Allemand Marc Lieb et le Suisse Neel Jani (Porsche 919 Hybrid) les 24 Heures du Mans. Avec cette course de folie, Dumas déjà victorieux en 2010 dans une Audi, s'offre son 2ème titre au Mans.

24 H du Mans : la victoire du gardois Romain Dumas
Retour sur cette incroyable édition des 24 Heures du Mans qui a vu Toyota perdre sur le fil au profit de Porsche et de l'Alésien Dumas - FTV


 Le podium de cette 84e édition, qui restera dans les annales, est donc constitué :

 -de la Porsche victorieuse, la N.2,
-de l'autre Toyota TS050 Hybrid, la N.6 du trio Sarrazin (autre pilote gardois)-Conway-Kobayashi, en tête en début de course
-
et de l'Audi N.8 de Duval-Jarvis-di Grassi.

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus