• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

32 tués sur les routes de l'Héraut en 2015, une hausse de 113% par rapport à 2014

Accident mortel au Pouget dans l'Hérault - Archives / © Gendarmerie 34
Accident mortel au Pouget dans l'Hérault - Archives / © Gendarmerie 34

Depuis le début de l'année, 32 personnes ont trouvé la mort sur les routes de l'Hérault, contre 15 à la même date en 2014, soit une hausse de 113%. Une augmentation préoccupante du nombre d'accidents dont les principales causes sont l'alcool, les stupéfiants, et une vitesse excessive.

Par Zakaria Soullami


Le début d'année est catastrophique sur les routes de l'Hérault. Déjà 32 tués depuis le début de l'année, c'est 17 de plus qu'en 2014 à la même date. La seule journée de mardi a vu s'ajouter trois décès à cette liste. Une automobiliste s'est notamment tuée en percutant violemment un platane après une sortie de route sur la RD13 à Alignan-du-Vent dans l'Hérault.

Alcool, stupéfiants, vitesse excessive ou inadaptée, non-respect des priorités, sont les principales causes de ces drames répétés.

Aucune catégorie d'usagers n'est épargnée :

  • 19 automobilistes
  • 7 pilotes de 2 roues motorisés
  • 1 cycliste
  • 5 piétons
Nombre de tués sur les routes de l'Hérault du 1er janvier au 14 avril en 2014 et 2015
Nombre de tués sur les routes de l'Hérault entre le 1er janvier et le 14 avril des années 2014 et 2015 / © France 3 LR
Nombre de tués sur les routes de l'Hérault entre le 1er janvier et le 14 avril des années 2014 et 2015 / © France 3 LR

Plus de 90 % des personnes tuées et des présumés responsables de ces accidents mortels étaient des héraultais, résidant parfois à quelques kilomètres à peine du lieu où ils ont perdu la vie.
12 personnes ont trouvé la mort en ville (7 sur le secteur Montpellier/Lattes, 2 sur Béziers, 2 à Sète et 1 à Agde), 18 en rase campagne, 1 sur autoroute.
Des taux d'alcoolémie très élevés ont été parfois relevés sur les victimes.

Les opérations de contrôles et de répression aux infractions au code de la route vont se poursuivre avec la même intensité dans les semaines et les mois à venir selon la préfecture de l'Hérault.

Interview de Frédéric Loiseau, directeur de cabinet à la préfecture de l’Hérault
L'invté du midi pile de France 3 Languedoc-Roussillon du 15 avril 2015

 

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus