Cet article date de plus de 5 ans

L'activité du port de Sète augmente de 17% par rapport à 2014

Coincé entre Marseille et Barcelone, le port de Sète veut jouer dans la cour des grands. Pour ce faire, la Région Languedoc-Roussillon a investi 150 millions d'euros en 7 ans. Et ça fonctionne puisque le port enregistre une augmentation de 17% de tonnage cette année par rapport à 2014.

Le tonnage augmente de 5 % par an en moyenne au port de Sète - 6 octobre 2015
Le tonnage augmente de 5 % par an en moyenne au port de Sète - 6 octobre 2015 © France 3 LR


+17% de tonnage par rapport à 2014


Le port de Sète se porte bien. 2015 s'annonce comme la meilleure année en termes d'activité pour le commerce depuis la reprise de la structure par la Région Languedoc-Roussillon en 2008. Le tonnage augmente de 5 % par an en moyenne et de 17% cette année par rapport à 2014.

Le secret de la réussite : des grues portugaises


Spécialement conçues par une société portugaise, des grues ont pris place sur les quais l'année dernière. Depuis, les capacités de déchargement ont été décuplées. De quoi séduire les armateurs et les clients qui gagnent du temps et de l'argent.

Reportage à Sète, dans l'Hérault.

durée de la vidéo: 01 min 51
L'activité du port de Sète augmente de 17% par rapport à 2014


150 millions d'euros investis


Le port de Sète bénéficie de près de 150 millions d'euros d'investissements depuis 2008. Des sommes nécessaires pour la survie du port de Sète mais pas suffisantes face aux ogres Barcelonais et Marseillais.
Alors pour un avenir plus rose, c'est vers Toulouse et son industrie que tous les regards sétois se tournent aujourd'hui.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ports économie transports transports maritimes société emploi littoral aménagement du territoire méditerranée mer