• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ariège : une start-up détecte la dénutrition chez les personnes âgées

Avec cette application, les aidants des personnes âgées peuvent facilement créer un bilan diététique des patients. / © Pascal Dussol / France Télévisions
Avec cette application, les aidants des personnes âgées peuvent facilement créer un bilan diététique des patients. / © Pascal Dussol / France Télévisions

Le programme CDiet, développé par la start-up ariégeoise Winnov, permet aux aidants et auxiliaires de personnes dépendantes de réaliser un profil diététique précis de leurs patients. Ces informations sont analysées à distance par des nutritionnistes, qui peuvent donner l'alerte en cas de risque.

Par Geoffrey Berg

Enjeu de santé publique majeur, le problème de la dénutrition chez les personnes âgées est encore trop souvent sous-estimé. En Ariège, la start-up Winnov, spécialisée dans la e-santé, a développé un programme qui permet aux aidants, auxiliaires de vie et porteurs de repas de mieux détecter la dénutrition chez les personnes âgées dont ils ont la charge.

L'outil se présente sous la forme d'une application, sur téléphone ou tablette, dans laquelle les aidants rentrent des informations telles que la taille, le poids, l'IMC ( Indice de Masse Corporelle) de la personne, mais aussi le déroulement et le contenu précis de chacun de ses repas. Une innovation qui permet de réaliser un bilan diététique détaillé en quelques clics, et qui facilite grandement le suivi des patients.

Un suivi diététique réalisé à distance par une équipe de nutritionnistes

Les informations sont traitées à distance par une équipe de nutritionnistes, employés par la start-up, qui se chargent du suivi diététique de A à Z, et qui remontent les conclusions aux prestataires de santé concernés. En cas de risques, ces nutritionnistes peuvent recommander des ajustements dans le régime alimentaire des patients.

La dénutrition va avoir des conséquences comme des chutes, des escarres, qui entraînent des admissions aux urgences, et c'est la première entrée vers la voie de la dépendance.

explique Yann Ferrari, directeur général de Winnov.

Ce service s'adresse aux EHPAD, aux services d'aide à la personne, aux porteurs de repas et à toutes les structures de prise en charge des personnes âgées ou dépendantes. Il permet aux médecins ou aux aidants de comprendre pourquoi un patient est dénutri, et comment y remédier. Car, entre troubles de l'appétit, perte du goût ou cas de maladie, les causes de la dénutrition peuvent être nombreuses, et parfois difficiles à détecter.

Une solution qui met l'accent sur la prévention, et qui a pour but de réduire le nombre d'hospitalisation liées à la dénutrition chez les personnes âgées. Actuellement en phase de test, le programme sera commercialisé à partir de septembre prochain.

En vidéo / Plus de précisions avec le reportage en Ariège de Geoffrey Berg et Pascal Dussol
 
Ariège : un programme novateur pour détecter la dénutrition des personnes âgées

Sur le même sujet

Une vie portuaire découverte à Lattes

Les + Lus