Mondiaux de ski de bosses au Kazakhstan : l'ariégeoise Perrine Laffont en quête de l'or en simple

La championne ariégeoise de ski de bosses Perrine Laffont débute lundi ses 4e Mondiaux au Kazakhstan. Son objectif : la médaille d’or en simple. Le seul titre qui lui échappe encore dans cette discipline.

Perrine Laffont aux JO de 2018
Perrine Laffont aux JO de 2018 © A.Warmoth/DPA/MaxPPP

A la fin, en ski de bosses, c'est toujours Perrine Laffont qui gagne. Enfin..presque. A 22 ans, la championne ariégeoise, qui domine outrageusement la discipline, dévalera lundi les pistes dures et glacées d'Almaty lors des Mondiaux organisés au Kazakhstan. Pour tenter de compléter sa déjà impressionnante panoplie de médailles et tenter de décrocher le seul titre majeur qui fait défaut à son palmarès : l'or en single.

L'or en single, cest le dernier titre qui me manque, ça serait cool de compléter ma collection"

Perrine Laffont

"L'or en single, c'est le dernier titre qui me manque, ça serait cool de compléter ma collection", a lancé la championne olympique avant son départ pour ces Mondiaux.Perrine Laffont, également double championne du monde en parallèle compte déjà plus de 20 victoires en Coupe du Monde.

Début février, lors de la Coupe du Monde de bosses de Deer Valley, aux Etats-Unis, elle s'était assuré un quatrième globe. Avec 175 points d'avance sur sa dauphine japonaise Anri Kawamura, Perrine Laffont est en effet dores et déjà assurée de remporter un quatrième Globe de Cristal. Mathématiquement, elle ne peut plus être rattrapée au classement général.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mondiaux de ski ski sport