Réchauffement climatique : Un éco-aventurier traverse les Pyrénées à pied pour promouvoir une vie plus raisonnée

Il se définit lui-même comme un éco-aventurier. Benjamin de Molliens a débuté son expédition zéro à la mi-juillet. 800 kms de traversée à pied des Pyrénées pour tendre vers le zéro déchet, le zéro équipement neuf et le zéro empreinte carbone. Après 15 jours de marche, il a fait son entrée dans le département de L'Ariège ce dimanche 31 juillet.

Vous le croiserez peut-être sur la HRP, la haute route des Pyrénées, ces prochain jours. Benjamin de Molliens traverse actuellement la chaine pyrénéenne d'ouest en est. 800 kms de randonnée pour promouvoir l'émergence de nouvelles pratiques plus écologiques.

Un réveil écologique

Benjamin de Molliens a pris conscience de l'urgence écologique en 2017. A l'époque, il vit a San Francisco :"j'ai vu des chiffres effarants sur la pollution plastique en mer et ça m'a révolté explique-t-il. Chaque minute 19 tonnes de déchets plastiques sont rejetés dans les océans. Je ne pouvais pas rester sans rien faire. J'ai alors décidé de créer ma première association Plastic Odyssée".

De retour en France, il poursuit son combat au sein du collectif Sport Planète. En 3 ans, Benjamin en est à sa 8ème expédition zéro dans l'hexagone.

Tendre vers la sobriété et le triple zéro

Pour cette 8ème expédition, Benjamin s'est élancé sur la haute route des Pyrénées à la mi-juillet. 800 kms entre Hendaye et Banyuls-sur-mer avec pour tous bagages sa tente, un sac de couchage, une gourde et un panneau solaire : "l'idée c'est de montrer qu'on peut voyager différemment tout en s'adaptant aux enjeux du réchauffement climatique, explique Adrien Piquera, lui aussi membre du collectif Sport Planète. Pas question d'emporter de nourriture, on la trouve sur place en chemin. On essaye au maximum de réduire nos déchets et notre emprunte carbone."

L'expédition zéro menée par Benjamin de Molliens est en fait celle du triple zéro vers lequel le militant écologiste veut tendre : le zéro déchet, le zéro équipement neuf et le zéro emprunte carbone : "Au début on voit ça comme une contrainte reconnaît Benjamin de Molliens. On sort de notre zone de confort. Mais il faut faire des choix pour changer les choses, tout en restant bien sûr modéré."

Benjamin partage son aventure sur son compte Instagram.

Une aventure humaine

En 15 jours Benjamin a découvert les Pyrénées comme ils ne les aurait sans doute jamais vus sans ce défi. Il a aussi rencontré d'autres randonneurs avec qui il discute de son engagement : " j'essaye de les sensibiliser sur les emballages de produits, raconte-t-il. Ils comprennent ma démarche et ca permet de créer le débat sans pour autant culpabiliser."

Après plus d'un mois de marche et 45000 mètres de dénivelé, Benjamin rejoindra la mer Méditerranée via l'Ariège l'Andorre, l'Espagne et les Pyrénées-Orientales vers le 15 août.

Un défi de plus relevé par ce trentenaire, qui, en 3 ans, a réussi à réduire son empreinte carbone de 14 tonnes à 4 tonnes par an. Soit quasiment 3 fois moins que la moyenne des français.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité