Attentats de Paris : les mesures de sécurité renforcées dans l'Hérault

Policiers et gendarmes pourront procéder à des contrôles d’identité inopinés et des fouilles de véhicules (Photo d'illustration). / © MAXPPP/NICE MATIN/FRANCOIS VIGNOLA
Policiers et gendarmes pourront procéder à des contrôles d’identité inopinés et des fouilles de véhicules (Photo d'illustration). / © MAXPPP/NICE MATIN/FRANCOIS VIGNOLA

Au lendemain des attentats de Paris, le risque est bien présent en Languedoc-Roussillon, où policiers et gendarmes sont mobilisés pour une vigilance renforcée. Les manifestations publiques ne seront toutefois pas annulées.

Par France 3 LR

La préfecture de l'Hérault a annoncé, samedi 14 novembre, "une mobilisation renforcée des policiers et gendarmes" dans le département, au lendemain de la série d'attentats perpétrés à Paris et Saint-Denis et ayant fait au moins 127 morts. La décision a été annoncée, samedi matin, "après avoir, dès cette nuit, donné des consignes de vigilance renforcée", d'après le communiqué publié par la préfecture de l'Hérault.

La mobilisation des policiers et gendarmes est donc renforcée, ainsi que celle "des militaires patrouillant dans le cadre du plan Vigipirate, avec une attention spéciale portée aux lieux de culte et les points sensibles du département".

Les mesures sont appliquées immédiatement et "sur l'ensemble du territoire de l'Hérault". Policiers et gendarmes peuvent "procéder en opportunité à des contrôles d’identité ainsi qu’à des fouilles de véhicules".

Les manifestations publiques (rencontres sportives, fêtes votives, etc.) sont en revanche maintenues, tout comme le Salon de l'auto qui doit ce tenir ce week-end au parc des expositions de Montpellier. Une "vigilance particulière" est toutefois demandée aux organisateurs.

"Vigilance et compréhension de chacun"


Les centres commerciaux ou établissements recevant du public (cinémas, théâtres, cafés, restaurants, établissements de nuit, etc.) ont reçu des consignes de renforcement des mesures de sécurité habituelles.

"Dans les heures graves que traverse notre pays, si nous ne devons pas céder à la peur ni modifier notre vie quotidienne, la vigilance et la compréhension de chacun sont requises", insiste la préfecture de l'Hérault dans son communiqué.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les images des manifestations à Barcelone

Les + Lus