• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Attentats de Paris : les réactions politiques en Languedoc-Roussillon

Au lendemain des attaques terroristes perpétrées, vendredi 13 novembre, dans le centre de Paris et à Saint-Denis, les élus réagissent en Languedoc-Roussillon.

Par L.C.

Après le choc des attentats commis à Paris et Saint-Denis vendredi 13 novembre, le président de la République en appelle à "l'unité", dans une nouvelle allocution télévisée samedi matin. Les principaux partis politiques ont annoncé dans ce sens, et dès vendredi soir, la suspension de leur campagne électorale pour les régionales de décembre.

Plusieurs élus du Languedoc-Roussillon ont réagi aux événements.

"L’horreur s’est à nouveau emparée de la France cette nuit", a réagi Damien Alary, le président de la Région Languedoc-Roussillon, dans un communiqué. "Cette barbarie et cette violence sont insupportables, les mots ne suffisent pas pour exprimer ma révolte et mon écœurement", a-t-il continué.

"La France restera debout, la république doit montrer sa force et sa détermination dans cette guerre contre le terrorisme. La valeur la plus précieuse que nous devons défendre aujourd’hui c’est la liberté. La sécurité de tous en est la condition inséparable. La Région se met immédiatement à disposition de l’Etat pour mettre en œuvre à son niveau toute décision nécessaire en ces circonstances d’urgence", a également commenté Damien Alary.

Notre pays est meurtri par un impensable carnage, a réagi Philippe Saurel.

"En raison des événements dramatiques que traverse notre pays je suspends la campagne des régionales jusqu'à nouvel ordre", a annoncé sur sa page Facebook le maire de Montpellier, Philippe Saurel, samedi 14 novembre. "Paris et toute la France ont été une nouvelle fois sauvagement attaqués hier par le terrorisme. Notre pays est meurtri par un impensable carnage. Je suis en relation permanente avec les services de la Préfecture et présent à l'Hôtel de Ville pour mettre en œuvre toutes les dispositions nécessaires", explique le président de la Métropole.

Réaction de Philippe Saurel après les attentats de Paris
Interview réalisée par E. Terpereau et S. Colpaert. - France 3 LR

"Dès aujourd'hui et dans les jours à venir, tous les bâtiments municipaux et métropolitains verront leurs drapeaux mis en berne. J'assure les membres du gouvernement et les forces de l'ordre de tout mon soutien dans la mise en oeuvre de l'état d'urgence et dans notre combat contre le terrorisme qui frappe injustement le peuple français. J'adresse aux familles et leurs proches mes sincères condoléances."

Suspension de la campagne électorale


Louis Aliot annonce la suspension de la campagne du Front national. La réunion publique prévue cet après-midi au Palais des congrès de Perpignan est annulée. Il ne s'exprimera pas tant que Marine Le Pen n'aura pas pris la parole.
Le candidat de la droite et du centre aux élections régionales, Dominique Reynié, a quant à lui dénoncé la réaction du candidat du Front national : "la première réaction de Louis Aliot a été d'utiliser notre drame national à des fins politiciennes", a-t-il déclaré sur Twitter, en référence à un autre tweet de M. Aliot.

Il a annoncé la "suspension des actions de campagne" de sa liste, mais assure qu'il maintiendra sa réunion publique prévue à 11 heures à Mende.


"L'heure est au recueillement et au rassemblement", réagit la candidate PS-PRG-MRC Carole Delga sur Twitter, qui annonce elle aussi suspendre sa campagne pour les régionales. 


Damien Lempereur, tête de liste Debout la France, a lui aussi annoncé la suspension de sa campagne électorale sur son compte Facebook : "En raison du drame national absolu qui touche notre pays, je suspends bien entendu immédiatement ma campagne. L'ensemble des équipes de Debout la France sur le terrain suspendent leurs actions jusqu'à nouvel ordre. L'heure n'est pas à la polémique. J'exprime mon total soutien aux forces de l'ordre, aux forces de secours et à l'armée."

Gérard Onesta, vice-président du Conseil régional de Midi-Pyrénées et tête de liste "Nouveau Monde" pour les élections régionales, a lui aussi réagi sur Twitter :


Sur le même sujet

Montpellier : le trophée de la Coupe du monde de foot féminin

Les + Lus