VIDÉO. 30 000 nuitées réservées, des millions d'euros engrangés : le vent, l'atout touristique de cette commune de la Méditerranée

durée de la vidéo : 00h01mn49s
L'événement représente environ 30 000 nuitées. Une aubaine pour le tourisme local. ©France télévisions

Record battu pour le Défi wind de Gruissan dans l'Aude. Ils sont 2100 engagés cette année dans les trois épreuves : planche, kitesurf et windfoil. C'est la 22e édition de cette compétition devenue une référence dans le monde de la glisse synonyme aussi de réussite économique. Le vent est devenu "tendance" à Gruissan.

À Gruissan, la recette du succès reste toujours la même : du vent, du sable et de l'eau sans modération. Et participants et spectateurs viennent parfois de loin pour déguster ce cocktail. 

"Ici il y a toujours du vent. On a eu de vraies claques l’année dernière jusqu’à 50 nœuds, et là c’est bien parti !", se réjouit Sacha, jeune participant, planche sous la main, combinaison et casque vissé à la tête.

Depuis la première édition en 2002 le Défi wind n'a cessé de croître. Ce rendez-vous unique mêle amateurs et professionnels âgés de13 à 76 ans. Mickaël l'explique par "l'esprit glisse" mais pas seulement. "C’est aussi l’esprit communauté qui aime la mer  mais surtout qui la respecte."

"Une semaine économique plus importante qu'un mois d'août"

Pour mener à bien cet événement, 250 organisateurs s’activent en coulisses. En 2002, ils étaient 100 à s’être inscrits à la compétition, aujourd’hui, ils sont 2100.

À une époque, les touristes fuyaient le vent en cette période printanière. Désormais les passionnés de glisse affluent. C’est un réel atout économique notamment pour les hébergeurs. "C’est la course pour installer tout le monde", explique Olivia Brisedoux. La jeune femme travaille dans une société de conciergerie. Elle jongle entre les différents états des lieux des logements et leur "propose d’autres activités en dehors du défi mais ils vont tous là-bas !"

Côté plage, les restaurateurs affichent complet. La pizzeria sert 1 200 couverts par jour. Selon sa gérante, Christelle Fiault, évoque "une semaine plus importante qu’un mois d’août en termes de monde sur la station et dans les restaurants."

Hôtels, restaurants...

Cinquante pays sont représentés en planche à voile, wing foil et kite surf. La saison touristique commence plus tôt. "La consommation de ceux qui ne font pas la compétition est autour de 52 euros par jour, c’est le panier moyen. Pour les compétiteurs, on est autour de deux millions d’euros sur la période. Au total, cela représente 30 000 nuitées", calcule Jean-Claude Méric, le directeur général de l'office du tourisme de Gruissan. 

La commune est désormais célèbre pour son Défi wind, un événement devenu incontournable. Les vents ont bien tourné en sa faveur.

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité