• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

CARTE. Où bien voir la pluie d’étoiles filantes ?

© Florian Launette / Maxppp
© Florian Launette / Maxppp

Jusqu'au 14 août, les nuits vont être constellées d'étoiles filantes. Encore faut-il choisir le bon endroit pour les voir : en d'autres termes, mieux vaut éviter les villes et la pollution lumineuse.

Par RD avec AFP

La pluie d’étoiles filantes, c’est un spectacle traditionnel au mois d’août, qui sera à son apogée dans la nuit de dimanche à lundi. Selon la Royal Astronomical Society, les observateurs pourront s’attendre à voir quelques dizaines de météores par heure.

Cette pluie, c’est la conséquence du passage des Perséides, de petites particules de la comète Swift-Tuttle qui croise l'orbite terrestre chaque année entre la mi-juillet et la mi-août. En rentrant dans notre monde, les petits débris cométaires cognent dans les molécules de l'atmosphère. Ce choc, extrêmement violent, produit de la lumière. Chaque débris se transforme alors en "étoile filante".

Mais pour bien voir, il faut bien sûr fuir les zones de pollution lumineuse. L’association Avex a élaboré une carte, réalisée à partir des données européennes d'artificialisation du sol, couplées aux lois de propagation de la lumière et aux reliefs européens.

Les zones bleues sont celles où il y a le moins de pollution visuelle, les pires sont les zones rouge et blanches.

Conclusion : le bon plan est d’aller à la campagne, en bord de mer, ou à la montagne. Et si d'aventure des nuages s'invitent à la fête ce soir, pas de panique : la pluie d'étoiles filantes durera jusqu'au 14.

►►► Pour la carte de la pollution lumineuse, c'est ici
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : Henri Joyeux s'en défend

Les + Lus