• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Inondations dans l’Aude : la question de la pollution des eaux se pose à nouveau

La couleur de ce ruisseau de Salignes, dans l'Aude, a une couleur particulière a une couleur particulière pour certains, elle serait due à une pollution à l'arsenic et aux métaux lourds - 14 décembre 2018 / © France 3 LR / F.Guibal
La couleur de ce ruisseau de Salignes, dans l'Aude, a une couleur particulière a une couleur particulière pour certains, elle serait due à une pollution à l'arsenic et aux métaux lourds - 14 décembre 2018 / © France 3 LR / F.Guibal

Deux mois après les inondations dans l’Aude, la question de la pollution des eaux se pose à nouveau. Les inondations sont parties de la montagne noire, une montagne qui comporte d’anciens sites miniers et de nombreux déchets potentiellement toxiques. Reportage.

Par Joane Mériot

Pour certains la couleur du ruisseau qui traverse la commune de Salsigne, dans l’Aude a bien changé depuis le 15 octobre, date des inondations qui ont frappé le département.

Pour Guy Augé, qui fait partie de l’association de défense des riverains de Salsigne, cela ne fait aucun doute, c’est le signe d’une pollution qui provient de l’ancienne mine de Salsigne fermée en 2004 et située dans la montagne noire.

La couleur orange nous prouve qu’il y a une pollution au fer, à l’arsenic à tous ces produits chimiques présents sur le site et ils sont nombreux, et évidemment ils sont toxiques.


Depuis 10 ans cet homme se bat, aux côtés d’autres associations, pour mieux comprendre et appréhender la pollution laissée par les compagnies minières, installées dans la montagne noire.
 

La préfecture se veut rassurante


Pourtant, une semaine après les inondations, la préfecture de l'Aude s'est voulue rassurante. Une position qu'elle a maintenue cette semaine lors de la commission locale d'information qui réunit chaque année associations, élus et services de l'Etat. D'après la préfecture, les analyses des eaux de l'Orbiel ne montrent pas d’aggravation de la situation. Mais un expert indépendant a réalisé d'autres mesures et est arrivé à d'autres conclusions, plus inquiétantes.


J’ai souhaité pour que les choses soient claires qu’il y ait une réunion au premier trimestre qui permette de réunir l’ensemble des experts pour savoir ce qu’il en est vraiment pour ensuite décider quel type de prescription nous pouvons prendre, confie Alain Thirion, Préfet de l'Aude.



Des prescriptions très attendues par la population, notamment ceux qui cultivent un carré de terre près de la rivière. Pour l'instant, impossible de savoir si ces terres sont pollués, car celles-ci ne font pas l'objet d'analyses. 

Le reportage d'Alexandre Grellier et Frédéric Guibal
 
Inondations dans l’Aude : la question de la pollution des eaux se pose à nouveau
Deux mois après les inondations dans l’Aude, la question de la pollution des eaux se pose à nouveau. Les inondations sont parties de la montagne noire, une montagne qui comporte d’anciens sites miniers et de nombreux déchets potentiellement toxiques. Reportage. - France 3 LR - Alexandre Grellier et Frédéric Guibal

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus