Cet article date de plus de 8 ans

Le forcené de Carcassonne condamné à 6 mois de prison ferme

L'homme de 28 ans retranché chez lui samedi durant 7 heures avec sa compagne avait menacé de l'égorger. Le GIPN avait été appelé en renfort. Le forcené, déjà connu de la police, s'est rendu sans faire de blessé.

L'homme a été entendu et jugé en comparution immédiate, ce lundi, après des actes répréhensibles commis samedi entre 13h30 et 19h40 à la Cité Fleming de Carcassonne. Au moment des faits, il était sous l'emprise de l'alcool et de la drogue.

Il est condamné à 30 mois de prison dont 6 mois ferme et 3 ans de mise à l'épreuve assortis d'obligation de soins.

Seuls les faits de violence conjugale, d'usage et de détention de produits stupéfiants ont été retenus contre lui, et non la séquestration.
Il n'a pas fait l'objet de mandat de dépôt et est donc sorti libre du tribunal mais avec une convocation chez le juges d'application des peines.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice faits divers enquêtes