Cet article date de plus de 7 ans

Le quartier Ozanam de Carcassonne soumis à des incivilités quotidiennes

Colère des habitants du quartier Ozanam à Carcassonne. Depuis plusieurs nuits, les incivilités se multiplient. En un mois, 36 containers poubelles ont été brûlés causant de fortes tensions entre les habitants de ce quartier sensible. Ils demandent une présence policière plus importante.

La délinquance ordinaire excède les riverains du quartier Ozanam de Carcassonne.

A deux pas de la célèbre Cité médiévale, ce quartier populaire est régulièrement victime d'incivilités et d'actes de vandalisme.
Incendies, vols, tags, tous les équipements sont endommagés voire cassés.

Les riverains ont peur et ils menacent désormais de s'armer pour protéger "leurs vies et leurs biens". Les représentants des habitants dénoncent l'inaction de la mairie et de l'Etat depuis 10 ans.
Pourtant la police municipale réalise des patrouilles jusqu'à 21h et la police nationale devrait prendre le relais pour une surveillance nocturne.
Toutefois, ils envisagent d'écrire au président de la République.

durée de la vidéo: 01 min 24
Carcassonne : le quartier Ozanam victime de vandalisme

 

Communiqué de la préfecture de l'Aude
La ville de Carcassonne, la Communauté d’agglomération de Carcassonne, le bailleur ALOGEA et l’État engagent une action commune en faveur des habitants du quartier d’Ozanam.

Pour répondre aux attentes des habitants, l’enlèvement des encombrants sera réalisé dans les meilleurs délais.
Le programme de rénovation urbaine intégrera la réhabilitation de la salle du foyer à la rentrée en associant les habitants du quartier.
A la rentrée s’engagera une discussion avec les habitants du quartier sur les activités et les règles communes d’utilisation du foyer.
Dans l’attente, le foyer sera ouvert pour la retransmission des matchs de la coupe du monde de football et les activités autour du ramadan. Des petits travaux de remise en état et d’équipement seront réalisés.

La police nationale veillera à la tranquillité publique du quartier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers enquêtes incendie