Bannière résultats municipales

Résultats municipales à Carcassonne : Gérard Larrat élu maire avec 47,2 % des voix

Face au maire sortant Gérard Larrat (divers droite), deux listes s’affrontaient à Carcassonne : une liste écologique et de gauche, portée par Tamara Rivel et Xavier Bigot, et une liste Rassemblement National, conduite par Edgar Montagné. Mais le maire sortant a réussi à s’imposer.

Gérard Larrat, est le maire de Carcassonne depuis 2014
Gérard Larrat, est le maire de Carcassonne depuis 2014 © DR

C'est désormais officiel, Gérard Larrat (LDVD) vient d'être élu à la mairie de Carcassonne avec 47,2% des voix, vient ensuite Tamara Rivel (LUG) avec 37,41% des voix puis Edgar Montagné (LRN) avec 15,38% des voix.  A Carcassonne, pour ce second tour des municipales, le taux de participation s’élève à 43,21%, sur les 29 775 inscrits 12 865 ont voté.

 



Devant les habitants de la Cité de Carcassonne, Gérard Larrat exprime sa joie : "Ce n'est pas une victoire mais un triomphe".
 

Même si j’ai douté compte tenu de la particularité de cette élection et du fait de l’abstention notamment, c’est une élection que je n’ai pas comprise. Mais c’est comme ça, maintenant c’est fait, nous avons fait 37% c’est satisfaisant. Les Carcassonnais ont beaucoup de sagesse, ils ont su reconnaître le travail fait pendant toutes ses années, chaque nuit à travailler, chaque jour aussi pour essayer de remonter la ville.  

Gérard Larrat, maire de la ville de Carcassonne


 

 


Les habitants sont venus par centaine devant la mairie de la ville pour applaudir leur maire.

 


Pour ses concurrents, la prime au sortant mêlée au contexte épidémique a largement influé sur ces élections :
 

Je pense que la prime au sortant a fonctionné dans cette post crise du covid-19. Et l’espoir qui avait été dessiné par rapport au résultat du premier tour ne s’est pas retrouvé sur ce second tour. Il y a une très forte abstention sur Carcassonne et cela veut dire que les Carcassonnais ne se sont pas déplacés, par peur du covid-19. Nous ne pressentions pas ce résultat. C’est une élection c’est comme ça et nous sommes dans une dynamique qui va s’inscrire dans l’avenir. Nous devons construire une ville respectueuse et au plus près de l’ensemble des Carcassonnais et des enfants aussi et nous devons préparer cet avenir-là. Je suis ce soir en appel auprès de l’ensemble des Carcassonnais pour rejoindre le mouvement t’aimes Carcassonne crée il y a deux ans pour continuer à bâtir l’avenir de la ville.

Tamara Rivel, candidate à la mairie de Carcassonne en 2020

Pour Edgar Montagné, le taux d’abstention reste le grand gagnant de ces élections : 
 

Nous avons été confronté au covid, nous avions plus de 20 000 voix en 2014, là nous en avons à peine 12 000 de participation. Et puis en face de moi, il y avait des machines, 40 ans de politique, il faut rappeler que monsieur le maire avait été l’adjoint de Raymond Chesa (maire de Carcassonne pendant 21 ans, de 1983 à 2005) et puis il y aussi 1000 voix de procuration quand moi je n’en compte que 4 ou 5.



Gérard Larrat, est le maire sortant, il a 78 ans et c’est un ancien avocat. Avec cette élection, il entame son deuxième mandat en tant que maire de la ville de Carcassonne. Et son projet principal : rénover la ville. 

Transformer la ville


C'est la mesure phare de ce maire. C'est d'ailleurs le slogan de sa liste, "Carcassone pour mieux vivre". Lors de ce second mandat, le maire Gérard Larrat veut ainsi continuer les chantiers entrepris lors de son précédent mandat notamment sur la réfection des façades des immeubles, il veut également lutter contre l’habitat indigne.

Il souhaite également s’engager dans la sécurisation des quartiers touchés par les inondations.

Pour le second tour, une triangulaire entre la gauche soutenue par les écolos, la droite et le RN


Avec ses 45 895 habitants, Carcassonne est aujourd’hui la capitale du département mais la deuxième commune la plus peuplée de l’Aude seulement. La ville a perdu un millier d'habitants sur les 5 dernières années alors que sa voisine Narbonne en gagne.
 


En tête du premier tour des municipales le 23 mars dernier, Gérard Larrat (LDVD), maire sortant avec 32.8 % des voix puis Tamara Rivel (LUG) avec 18.25 %, Edgar Montagné (LRN) avec 16.52 % des voix, Xavier Bigot (LDVG) avec 11.95 % des voix, Jean-Noël Crouzet (LDIV) avec 8.15 %, Marie-Hélène Regnier (LREM) avec 7.83 % des voix et enfin Christine Pujol (LDIV) avec 4.47 %.

A l’issue de ce scrutin, trois candidats se sont qualifiés pour Carcassonne : Gérard Larrat, Tamara Rivel et Edgar Montagné.
 


Le maire Gérard Larrat a reconduit la même liste qu’au premier tour. 
 

Cette campagne de l’entre-deux tours a été très compliquée à gérer pour moi puisqu’il a fallu que je gère la sortie de l’épidémie de covid-19, avec un plan que j’ai mis en place. Et puis en tant que candidat également puisqu’on ne savait pas comment faire campagne. Est-ce que c’était une campagne avec les médias classiques, les réseaux sociaux, c’était très compliqué car nous n’avions pas la possibilité d’être en campagne avec les gens et moi par nature je suis quelqu’un qui va vers les gens.

Gérard Larrat, maire de la ville de Carcassonne


A gauche, la liste menée par la socialiste Tamara Rivel (liste socialiste) a fusionné avec la liste conduite par Xavier Bigot (liste divers gauche). 
Enfin, Edgar Montagné défendra les couleurs du Rassemblement National.

Sept listes s’affrontaient au premier tour des élections municipales le 15 mars dernier. Quatre listes ayant réuni plus de 10% des suffrages étaient donc en position de se maintenir. Et une seule en capacité de fusionner (plus de 5%des voix sont nécessaires), la liste « Priorité Carcassonne ». Mais, la tête de liste Jean-Noël Crouzet a préféré se retirer, après avoir appelé à la constitution d’une liste unique pour le second tour.
 
A Carcassonne, trois candidats s'affrontaient pour le second tour, Gérard Larrat, Tamara Rivel et Edgar Montagné - 28 juin 2020
A Carcassonne, trois candidats s'affrontaient pour le second tour, Gérard Larrat, Tamara Rivel et Edgar Montagné - 28 juin 2020 © FTV / A.Grellier
 


Retour sur une campagne inédite 

Dans cette course aux municipales, sept listes s’affrontaient à Carcassonne et l’enjeu était de faire tomber Gérard Larrat à tout prix, le maire sortant (DVD) était candidat à sa propre succession.

A l'issue du premier tour, trois candidats s'étaient qualifiés pour Carcassonne : Gérard Larrat, Tamara Rivel et Edgar Montagné.
 


En 2008, Gérard Larrat avait déjà été élu maire mais son élection avait été contestée ce qui avait conduit à une annulation par le Conseil d’Etat du vote pour cause d’irrégularité dans le scrutin. C’est son opposant, Jean-Claude Perez (PS), qui sera finalement élu lors des nouvelles élections.

Les résultats complets de ce second tour des élections avec le moteur de recherche de France Info
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections rassemblement national front de gauche
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter