• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pro D2 : la ligue de rugby s'oppose au sponsoring de l'US Carcassonne par un site pornographique

Le logo "J & M" ne pourra pas s'afficher à Carcassonne lors de la rencontre contre Biarritz.
Le logo "J & M" ne pourra pas s'afficher à Carcassonne lors de la rencontre contre Biarritz.

La LNR s'oppose au sponsoring de Carcassonne par un site pornographique et décide d'interdire toute visibilité publicitaire de "Jackie et Michel" dans l'enceinte du stade lors du match contre Biarritz. Ce partenariat est jugé incompatible avec le public familial qui se déplace au stade.  

Par Sylvie Bonnet avec l'AFP


La Ligue nationale de rugby (LNR) a informé Carcassonne, hier lundi, qu'elle s'opposait au sponsoring du club de Pro D2 par un site pornographique lors de son match de la 23ème journée contre Biarritz, le 1er mars prochain.
 

 "Le partenariat avec un site internet pornographique n'est pas compatible avec le règlement de la Ligue Nationale de Rugby et le public familial qui se déplace au stade. La LNR décide donc d'interdire toute visibilité publicitaire de ce partenaire dans l'enceinte du stade", écrit la Ligue sur son compte Twitter.
 

 

"Engagement, puissance, endurance et vigueur"....


Ce sont les expressions mises en exergue par le site en question, pour parler des valeurs qu'il partage avec les joueurs et l'entraîneur du club carcassonnais Christian Labit
Le site avait également annoncé la venue d'une "délégation" qui "investira à quinze le pré du stade Albert-Domec pour une "débauche de performance physique".
Il s'agit de "s'inscrire dans une communication fun et décalée", avait expliqué la directrice générale du club audois Christine Menardeau-Planchenault.

Si tout affichage du site pornographique est interdit pendant le match, celui-ci a déjà largement profité de l'affichage médiatique depuis l'annonce par les grands médias de ce partenariat inédit rugby/porno. Et la vente des billets a explosé pour le match contre Biarritz.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Assas : le portrait d'Emmanuel Macron remplacé par une affichette

Les + Lus