Cadavre de Bize-Minervois: l'empreinte génétique du suspect retrouvé sur les lieux du crime

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Le Creurer

Un homme, Laurent Lefevre, résidant de La Caunette, dans l'Herault, a été mis en examen dans le cadre de l'enquête menée après la découverte d'un corps à Bize-Minervois (Aude) le 4 janvier. L'autopsie a révélé que la victime tentait d'échapper à une agression sexuelle quand elle a été tuée.

Selon les conclusions médico-légales, la mort est survenue plus de 24 heures avant la découverte du corps. Le décès a été causé par des coups violents portés sur le crâne et le haut du visage de la victime. Elle était originaire de Minerve. 

Interpellé vendredi matin, Laurent Lefevre est mis en examen pour meurtre et tentative de viol. L'enquête a été confiée à la Section de Recherches de la gendarmerie nationale de Montpellier.

Le suspect avait été condamné pour violences conjugales


Le suspect, est un homme de 31 ans, qui a vécu en Normandie et dans la région Hauts de France. Il était domicilié avec sa famille à La Caunette (34) et connaissait la victime.

Son casier judiciaire fait état de plusieurs condamnations délictuelles, notamment pour des faits de violences conjugales.

L'empreinte du suspect retrouvée sur les lieux du crime


Trois éléments mettent en cause Laurent Lefevre. Il a été la dernière personne à avoir été vue en compagnie de la victime le 1er janvier. 

De plus, son portable a été localisée à trois reprises à Bize-Minervois, où le corps de la victime a été retrouvée : le 1er janvier au soir, la nuit puis le 2 janvier, dnas l'aprè-s midi. 

Enfin, un mégot de cigarette portant l'empreinte génétique du suspect a été retrouvé sur les lieux du crime, a-t-on appris du procureur de Narbonne. 

Le récit des faits par Hélène Macurdy
durée de la vidéo: 01 min 43
Cadavre de Bize-Minervois: l'empreinte génétique du suspect retrouvé sur les lieux du crime