La communauté musulmane de Narbonne marche en hommage aux victimes des attentats

La communauté musulmane de Narbonne marche en hommage aux victimes des attentats - 20 novembre 2015 / © E. Jubineau / France 3 LR
La communauté musulmane de Narbonne marche en hommage aux victimes des attentats - 20 novembre 2015 / © E. Jubineau / France 3 LR

Le cortège est parti de la mosquée de Narbonne, dans l'Aude, juste après la prière du vendredi, pour aller place de l'hôtel de ville. De nombreux musulmans ont tenu à rendre hommage aux victimes des attentats de Paris et Saint-Denis et à dire non à l'amalgame.

Par Zakaria Soullami


"Vivre ensemble"


"Ma France, tes enfants musulmans sont debout avec toi", peut-on lire sur une grande pancarte en tête de cortège. "Vivre ensemble", "tuer un humain, c'est tuer toute l'humanité", "pas d'amalgame", "liberté, égalité, fraternité", ce sont les messages de la communauté musulmane de Narbonne qui a choisi de rendre hommage aux victimes des attentats juste après le prêche de l'imam de la mosquée et la prière.

Narbonne (11) : la communauté musulmane marche en hommage aux victimes des attentats
E. Jubineau, J. Lanchas et D. Mahoux

"Pas d'amalgame"


"Si tu es Arabe, musulman et de Lunel, on te regarde comme un djihadiste. C'est lourd à porter", déplore Saïd, né il y a 21 ans dans cette ville qui a vu partir une vingtaine de jeunes vers la Syrie, où au moins huit sont morts. Leïla, mère de famille voilée, condamne sans détours "cet islam de violence qui n'est pas le nôtre". "Il ne faut pas jeter le soupçon sur tous les musulmans de France", implore-t-elle.

La marche des musulmans de Narbonne


"Unité et solidarité"


"Le CFCM exprime sa profonde compassion aux familles des nombreuses victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés dont plusieurs sont dans un état grave. Devant la gravité de la situation, le CFCM appelle la Nation toute entière à l’unité et à la solidarité.", avait communiqué le Conseil français du culte musulman après les attentats.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus