Les conseillers départementaux de l'Aude votent la baisse de leurs indemnités

André Viola élu président du conseil départemental de l'Aude au premier tour - 2 avril 2015 / © F. Guibal / France 3 LR
André Viola élu président du conseil départemental de l'Aude au premier tour - 2 avril 2015 / © F. Guibal / France 3 LR

Les élus du conseil départemental de l'Aude, largement dominé par la gauche, vont faire économiser chaque mois 13.000 euros au département grâce à la baisse de 8% de leurs indemnités, honorant ainsi une promesse de campagne de leur président André Viola (PS).

Par Z.S. avec AFP


Un conseiller départemental audois verra son indemnisation brute mensuelle diminuer de 160 euros, à 1.750 euros. Un membre de la commission permanente touchera 1.940 euros contre 2.100 euros à l'heure actuelle.

Les conseillers départementaux ont accepté à l'unanimité de réduire leur indemnité de 8% afin que le nouveau conseil départemental (composé de 38 élus NDLR) ne coûte pas plus cher aux Audois que les 35 anciens conseillers généraux" précédents, a indiqué Jean Brunel, directeur du cabinet d'André Viola.


Selon lui, "l'enveloppe globale brute des indemnités est même en baisse de 13.000 euros à 942.000 euros, car il n'y a plus que huit vice-présidents au conseil départemental, au lieu de dix", se félicite-t-il.

L'Aude est l'un des départements les plus touchés par la pauvreté en France. "Les élus sont conscients qu'il y a un exemple à donner et que les budgets de fonctionnement des collectivités locales doivent être maîtrisés", a assuré M. Brunel.

Selon lui, M. Viola a accepté de ramener son indemnité de président du conseil départemental à "environ 5.300 euros contre 5.500 euros" précédemment.
Aux élections départementales de mars dernier, le PS et son allié, le PRG, ont confirmé leur mainmise sur l'Aude en remportant 18 des 19 cantons.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus