Méditerranée : trois éoliennes flottantes installées au large de Leucate et du Barcarès fin 2023

Publié le
Écrit par Fabrice Dubault avec AFP

Annoncées depuis des années, les premières éoliennes flottantes en Méditerranée devraient produire de l'énergie fin 2023. 3 machines de 10 mégawatt vont être implantées au large à 16 kilomètres des côtes de l'Aude et du Roussillon, face à Leucate.

Le projet de construction de trois éoliennes flottantes en Méditerranée a été entériné jeudi par Ocean Winds et la Banque des Territoires, avec pour objectif qu'elles voient le jour fin 2023.

"La décision finale d'investissement va permettre de signer les contrats avec les principaux partenaires industriels et financiers et de lancer la phase de construction du projet", indiquent Les éoliennes flottantes du golfe du Lion (LEFGL), commanditaires du programme dans un communiqué.

C'est Ocean Winds, coentreprise dédiée à l'éolien en mer détenue par Engie et le groupe portugais EDPR, dont le siège est à Madrid, qui pilote le projet.

Des éoliennes flottantes géantes

Ces éoliennes, nouvelle génération, sont fixées sur un mât de 100 mètres de haut avec 3 pâles de 75 mètres de long. Le tout posé sur 3 flotteurs de 25 mètres de haut espacés de 70 mètres.

En captant les vents réguliers et soutenus du large, les éoliennes du projet EFGL, les plus puissantes jamais installées sur un flotteur, couvriront à elles seules les besoins annuels en électricité de plus de 50.000 habitants du littoral, soit l'équivalent de la ville de Narbonne.

La mise en service de la ferme éolienne est prévue fin 2023, pour une durée d’exploitation de 20 ans.

Ces 3 éoliennes, dont l'assemblage final sera réalisé dans le port de Port-la-Nouvelle, dans l'Aude, seront installées en Méditerranée, "à plus de 16 kilomètres" au large de Leucate dans l'Aude et du Barcarès dans les Pyrénées-Orientales.

À l'étude depuis 2017, ce projet a déjà obtenu l'autorisation des autorités administratives.