Réouverture de la Réserve africaine de Sigean ce lundi, certains oiseaux ne seront pas visibles pour les protéger de la grippe aviaire

Publié le
Écrit par Armelle Goyon

Le parc animalier de Sigean dans l'Aude rouvre ses portes aux visiteurs ce lundi 28 novembre. Il avait fermé pendant trois semaines après la découverte d'un cas de grippe aviaire. Des mesures de protection ont toutefois été prises : certains espaces du parc ne seront pas accessibles.

Après trois semaines de fermeture sur décision administrative, la Réserve africaine de Sigean s'apprête à recevoir à nouveau des visiteurs dès ce lundi 28 novembre 2022.

 "Cette décision a été prise en étroite collaboration avec les services de l’état. Des mesures de biosécurité seront mises en œuvre afin de protéger les oiseaux de la réserve du virus de l’influenza aviaire", annonce la direction sur les réseaux sociaux.

Ainsi, la grande volière et le chemin bordant l’étang du parc à pied resteront provisoirement fermés aux visiteurs. Les autruches ainsi que les émeus resteront momentanément à l’écart du public.

Des précautions prises à la Réserve africaine de Sigean, en lien avec la préfecture de l’Aude, pour protéger les centaines de volatiles qui vivent dans le parc. Si ces mesures ont été mises en place, c’est parce que le virus de la grippe aviaire peut être transporté par les semelles des chaussures des visiteurs ou les roues des véhicules. 

Ce virus très contagieux reste cependant sans risque pour les humains. "Ces mesures sont temporaires et seront levées dès que la situation le permettra", précise-t-elle.  

Coup dur

Le parc animalier avait fermé ses portes après la découverte d’un pélican mort, touché par la grippe aviaire. La semaine suivante, deux autres cadavres d’oiseaux, également atteints par le virus, avaient été retrouvés. Aucun autre cas n’ayant été constaté depuis, le site peut donc à nouveau accueillir des visiteurs.

Mais ce fut un coup dur pour le parc animalier où 140 espèces sont en semi-liberté. C'est une perte sèche de revenus financiers. 

Cela représente une perte de 50 000 euros en un mois alors que tout les frais fixes demeurent. C'est un coup dur !

Gabriel de Jésus , réserve africaine de Sigean.

"C'est un coup dur ! Nous allons être fermés jusqu'au 27 novembre, cela implique la perte d'environ 15 000 visiteurs, c'est loin des 90 000 visiteurs du mois d'août, mais cela représente une perte de 50 000 euros alors que les frais fixes demeurent. Par exemple, il y a 3,5 tonnes de nourriture par jour," expliquait Gabriel de Jésus de la Réserve africaine de Sigean, le jour de la fermeture.  

Toutes les réservations durant la période de fermeture sont reportables sur une durée d'un an. Par courriel, contact@reserveafricainesigean.fr ou par téléphone au 04 68 48 20 20.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité