Touchée par balle à la tête, la victime des coups de feu à Lézignan est décédée à l'hôpital de Montpellier

Trois semaines après avoir été touché par balles à Lézignan-Corbières, dans l'Aude, un homme est décédé à l'hôpital de Montpellier, mercredi 6 février. Le tireur s'était rendu deux semaines après les faits, évoquant des tirs accidentels. Il a été mis en examen lundi.

Il avait reçu deux balles, dont une dans la tête. Un quadragénaire est décédé au Centre hospitalier universitaire (CHU) Gui-de-Chauliac de Montpellier mercredi 6 février, confirme ce jeudi Eric Camous, le procureur de la République de Narbonne.

Il avait été touché au volant de sa voiture à Lézignan-Corbières (11), dans la nuit du 13 au 14 février, avant que le tireur ne s'enfuie.

Requalification des faits

Recherché par la police pendant deux semaines, l'auteur des tirs s'est finalement rendu le 29 février à la police nationale de Fréjus (83), évoquant alors des tirs accidentels.

Il a été déféré et mis en examen lundi pour tentative d'assassinat, toujours selon le parquet de Narbonne.

Des faits qui pourraient bientôt être requalifiés, la victime étant à présent décédée. À la suite de l'autopsie commandée par le juge d'instruction, l'homme pourrait en effet être poursuivi pour assassinat.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité