• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'Aveyron, le Lot, le Tarn-et-Garonne et la Lozère placés en alerte météo orange pour les orages

© MaxPPP / Jean-François FREY
© MaxPPP / Jean-François FREY

Dans le courant de la nuit de mardi à mercredi 7 août, une activité orageuse intense va concerner l'Aveyron, le Lot, le Tarn-et-Garonne et la Lozère. Météo France a émis un bulletin de vigilance orange en raison de l'intensité du phénomène : fortes précipitations, vent violent et chutes de grêle.

Par Emmanuelle Gayet

Quatre départements d'Occitanie ont été placés en vigilance orange météo pour les risques liés aux orages. Il s'agit de l'Aveyron (12), du Lot (46), du Tarn-et-Garonne (82) et de la Lozère (48). 20 déparetements métropolitains font l'objet d'une surveillance météorologique.
© Météo France
© Météo France

L'alerte a été activée à patir de mercredi 7 août 2h du matin et 4h du matin pour la Lozère jusqu'au mercredi matin en raison de la possible dangerosité des orages.

Risque de phénomènes violents, précipitations intenses et chutes de grêle

Un axe pluvio-orageux actif arrive par l'ouest de l'Occianie en seconde partie de nuit prochaine. Les orages commenceront à se développer sur les Landes, le Gers et le Lot-et-Garonne et prendront de l'ampleur en progressant vers le Tarn-et-Garonne, le Lot et l'Aveyron où le risque de phénomènes violents devient prépondérant.
Les orages seront pluvieux avec des précipitations intenses pouvant donner jusqu'à 20 à 40 mm en peu de temps. Ils pourront s'accompagner de chutes de grêle, et de rafales de vent modérées (60 à 80 km/h).
Sur la Lozère, l'activité orageuse deviendra plus intense en seconde partie de nuit. Certains d'entre eux peuvent être violents avec de la forte grêle, de fortes intensités de
pluie (de l'ordre de 30mm en peu de temps), des rafales de vent de l'ordre de 60/70 km/h.
Le risque orageux s'estompe en fin cours de matinée de mercredi.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Double infanticide à Beaucaire : les 2 enfants sont morts d'asphyxie probablement médicamenteuse

Les + Lus