Aveyron : le jeune chanteur lyrique Auguste Truel continue son ascension 

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurore Briffod
Le jeune Aveyronnais, Auguste Truel a remporté le prix de Jeune Espoir lors d'un concours à l'Opéra Grand Avignon.
Le jeune Aveyronnais, Auguste Truel a remporté le prix de Jeune Espoir lors d'un concours à l'Opéra Grand Avignon. © Michael & Cédric Studio Delestrade

A 17 ans, Auguste Truel a remporté, dimanche 24 octobre 2021, le prix du Jeune Espoir au concours organisé par l’Opéra Grand Avignon. Le jeune baryton, originaire de Laissac, se donne tous les moyens pour réaliser son rêve : devenir chanteur lyrique.

Les vacances scolaires ne pouvaient pas mieux débuter pour Auguste Truel. Dimanche 24 octobre, il a obtenu le prix du Jeune Espoir lors d’un concours organisé par l’Opéra Grand Avignon qui souhaite promouvoir les jeunes chanteurs lyriques. Une compétition “intense”, dans un “lieu tout juste rénové avec une acoustique super” pour le jeune homme. “Je suis très très heureux d’avoir été récompensé pour tout le travail accompli au conservatoire. Je travaille depuis septembre, notamment sur le choix du répertoire.” 

Ces concours permettent aussi aux jeunes artistes de commencer à se faire un réseau dans le milieu. “Il est très important de se faire connaître et entendre. Nous découvrons d’autres artistes et cela nous apporte de la visibilité.” 

Auguste peut aussi compter sur le soutien indéfectible de sa mère, Agnès. “Je suis évidemment très fière de lui”, témoigne-t-elle. “Ici, en Aveyron, c’est la campagne. Je suis très contente qu’il puisse faire découvrir le chant lyrique aux gens qui le suivent. Ses copains ne pensaient pas que l’opéra pouvait leur plaire.”  

Beaucoup de travail

Les journées d’Auguste sont bien remplies. En terminale option musique, il file ensuite au conservatoire de l’Aveyron pour ses cours de chant, solfège et piano. 10 heures par semaine où il retrouve l’une de ses professeurs, Sophie-Caroline Schatz, ravie du parcours d’Auguste. “Toute l’équipe est très fière de lui. C’est agréable d’avoir un élève comme Auguste. Il a beaucoup travaillé, il était bien préparé. A travers lui, c’est aussi notre travail qui est reconnu.” 

Elle connaît le jeune baryton depuis plusieurs années maintenant, depuis son entrée au conservatoire alors qu’il était en 5ème. “Il avait un gros potentiel déjà", confie-t-elle.

Auguste aime ce qu’il fait, il se donne les moyens d’atteindre ses objectifs, ce qui est rare chez un jeune de son âge. Cela a été un coup de foudre entre lui et le chant classique.

Sophie-Caroline Schatz, professeure de chant

Elle ne se fait donc aucun souci pour la suite : “Il a ce qu’il faut vocalement et physiquement. Il est sur les bons rails.” 

“J’aimerai devenir chanteur lyrique” 

Une fois le baccalauréat en poche, Auguste sait déjà où il souhaiterait aller : “Au conservatoire de Boulogne-Billancourt.” En région parisienne, il pourrait ainsi assister à plus de spectacles musicaux et continuer à enrichir son carnet d’adresses. 

Sa participation à l’émission “Prodiges” sur France 2 lui a déjà permis de se faire connaître au-delà de son entourage. Voici sa prestation lors de la finale en décembre 2020. 

Quelques mois plus tard, il a la possibilité de participer au concours des Voix d'Outre-Mer car Auguste est né en Haïti et a été adopté à l’âge de trois ans et demi. Il rencontre beaucoup d’autres jeunes qui partagent avec lui la passion du chant lyrique. “C’est devenu une grande famille. Lors des concours, nous pouvons nous aider, échanger. C’est une chance de les avoir rencontrés." 

Quelques jours de repos sont désormais les bienvenus pour Auguste avant de reprendre de plus belle. Dès la semaine prochaine, il débute un stage pour perfectionner sa technique.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.