• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aveyron : une application pour assurer la sécurité alimentaire

Ce restaurant réputé à Belcastel utilise l'application depuis un peu plus d'un mois / © AM
Ce restaurant réputé à Belcastel utilise l'application depuis un peu plus d'un mois / © AM

L’entreprise aveyronnaise Labhya vient de créer une application à destination des métiers de bouche pour faciliter les étapes de la sécurité alimentaire et éviter au maximum les incidents d’intoxication. Illustration dans un restaurant aveyronnais. 

Par AM

Au restaurant du Vieux Pont à Belcastel, l’heure est aux livraisons. Les denrées alimentaires fraîches arrivent dans une salle séparée de la cuisine et leur température est immédiatement contrôlée. Selon les produits, elle doit se situer entre 2° et 8°C pour ne pas briser la chaîne du froid.

Ces étapes font partie de celles qui sont obligatoires au niveau de la sécurité alimentaire pour tous les métiers de bouche. Chaque étape doit être méticuleusement renseignée, et chaque produit doit pouvoir être tracé de la ferme à l’assiette.

Une appli pour faciliter la tâche 

Jusqu’alors, le Vieux Pont utilisait un système de fiches et de classeurs pour garder une trace de chaque ingrédient qui entre dans le restaurant. Mais depuis un mois, elle utilise une application, Hyapp, qui permet de garder toutes les informations nécessaires sur une seule tablette.

«  Ça correspond mieux aux jeunes générations, parce que c’est beaucoup plus ludique de le faire sur une tablette que de le faire sur des fiches avec des croix… Nous pouvons maintenant prendre en photo directement les étiquettes... Tout est noté, tout est contrôlé. C’est indispensable pour la sécurité alimentaire de nos clients, » explique Nicole Fagegaltier, gérante du restaurant étoilé. 

Frédéric Trémoulet est le directeur général de Labhya, entreprise de sécurité alimentaire dont le siège historique est à Flavin, et créateur de l'application Hyapp.
 

Il rappelle qu'il y a " deux objectifs principaux pour la traçabilité : le premier, lors des contrôles officiels c’est de garantir et de prouver que le restaurateur a réalisé toutes les conditions de fabrication dans les meilleures conditions possibles… Mais ça sert également à réagir rapidement en cas d'intoxication alimentaire pour comprendre d’où pourrait venir le problème."
 
Sécurité alimentaire

Sur le même sujet

Montpellier : le coliving, entre coloc et coworking

Les + Lus