Aveyron : évacués de la ZAD de l'Amassada, des manifestants à nouveau repoussés par les forces de l'ordre

Marche sur l'Amassada à Saint-Victor-et-Melvieu le 2 novembre contre le projet de transformateur électrique / © R.Avanissian/FTV
Marche sur l'Amassada à Saint-Victor-et-Melvieu le 2 novembre contre le projet de transformateur électrique / © R.Avanissian/FTV

Environ 300 personnes manifestaient ce samedi à Saint-Victor-et-Melvieu dans l'Aveyron contre le projet de méga transformateur électrique de RTE, filiale d'EDF. Elles ont été accueillies par les forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène.

Par Juliette Meurin


Elles sont venues avec des fleurs. Des Chrysanthèmes ! Ces plantes que l'on dépose traditionnellement dans les cimetières pour fleurir les tombes à la Toussaint. L'objectif est d'enterrer un projet de méga transformateur électrique.
 

Environ 300 personnes étaient présentes ce samedi après midi pour cette marche symbolique à Saint-Victor-et-Melvieu, dans l'Aveyron, sur les lieux d'une ZAD occupée par des militants pendant plusieurs années. Les gendarmes (7 cars) présents à leur arrivée ont fait usage de gaz lacrymogène.
 

Plusieurs personnes ont été interpellées dont le porte parole de la confédération paysanne de l'Aveyron.



Le collectif de l'Amassada est né fin 2014 pour s'opposer au projet de RTE (Réseau Transport Electricité), filiale d'EDF. Un méga transformateur électrique de 400 000 volts qui doit être implanté sur ce hameau pour renforcer, selon RTE, le réseau électrique régional.

Une enquête publique avait rendu un avis favorable en 2018.
 

Après des années de lutte, les citoyens opposés au projet qui s'étaient installés là se sont fait expulser par les forces de l'ordre. C'était le 8 octobre.
 
 

Sur le même sujet

Les + Lus