Le tableau de Pierre Soulages ayant appartenu à Léopold Sédar Senghor vendu 1,2 millions d'euros aux enchères

Une peinture sur bois du peintre aveyronnais Pierre Soulages, qui avait appartenu à l'ancien président du Sénégal Léopold Sédar Senghor, a été vendue 1, 2 millions d'euros aux enchères ce samedi à Caen, dans le Calvados.

Le poète et ancien président du Sénégal Léopold Sédar Senghor était profondément épris de l'oeuvre de Pierre Soulages.
Le poète et ancien président du Sénégal Léopold Sédar Senghor était profondément épris de l'oeuvre de Pierre Soulages. © DR/Caen Enchères

Le poète, académicien et ancien président du Sénégal Léopold Sédar Senghor, est tombé amoureux de la peinture de Pierre Soulages dans les années cinquante. Il disait : "La première fois que je vis un tableau de Pierre Soulages ce fut un choc. Je reçus au creux de l’estomac un coup qui me fit vaciller, comme le boxeur touché qui soudain s’abîme". 

Soulages est incontestablement un de nos grands peintres classiques. On sent à travers ses tableaux, un tempérament riche et généreux, un homme du XXe siècle, qui porte en lui le sens tragique de notre destin.

Léopold Sédar Senghor

En 1956, alors qu'il s'apprête a se marier avec sa seconde épouse, Colette, il se rend dans l'atelier du maître et fait l'acquisition de "Peinture 81 x 60 cm, 3 décembre 1956".

Ce tableau sera à ses côtés durant toutes ses années parisiennes puis il l'accrochera dans son bureau, dans la maison qu'il a acquise à Verson, près de Caen, en Normandie.

Vingt ans après la mort de Senghor, deux ans après celle de sa femme, voici que ce tableau a été vendu aux enchères, à Caen. Enchères distancielles, Covid oblige : l'huile sur bois a été acquise pour 1, 2 millions d'euros par un des sept enchérisseurs privés.

"C'est un très beau prix pour un tableau de ce format", a souligné Caen Enchères. Mise en vente à un prix de départ de 600 000 euros, l'oeuvre était estimée "de 800 000 à un million d'euros", selon l'hôtel des ventes.

En 2019, un Soulages avait atteint 9,6 millions d'euros (frais compris) aux enchères à Paris.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture peinture