Saint-Affrique se mobilise pour la défense des écoles rurales

Une quarantaine de personnes mobilisée dans les rues de Saint-Affrique. / © L.T
Une quarantaine de personnes mobilisée dans les rues de Saint-Affrique. / © L.T

En septembre, l'école Blanchard-Caussat de Saint-Affrique perdra un poste. Parents d'élèves, enseignants, élus et riverains se sont mobilisés ce samedi matin pour qu'il soit maintenu, en organisant une marche sonore dans les rues de la ville.

Par Rouzane Avanissian

La carte scolaire de l'Aveyron prévoit la suppression de dix postes à la prochaine rentrée. Ce sont essentiellement les écoles rurales qui sont affectées. 
L'école Blanchard-Caussat dispose actuellement de quinze postes d'enseignants. Avec le départ à la retraite non remplacé d'une professeure, une classe de CP va disparaître. L'inquiétude des parents d'élèves est d'autant plus grande que l'école dispose d'une classe Ulis pour les enfants en difficulté, et qu'un CADA, centre d'accueil de demandeurs d'asile, devrait ouvrir à Saint-Affrique dans les prochains mois, ce qui devrait augmenter sensiblement les effectifs.
Saint-Affrique se mobilise pour la défense des écoles rurales
Une quarantaine de personnes mobilisée autour des écoles rurales.

Les manifestants mobilisés à Saint-Affrique espèrent que le directeur académique, qui dispose d’une réserve de 2,75 postes, reviendra sur sa décision. 


Sur le même sujet

Baillargues : fermeture d’un des passages à niveau les plus dangereux de France

Les + Lus