Carte, infographie coronavirus : le nombre d'hospitalisations continue de baisser en Occitanie

Le Covid 19 poursuit son avancée en Occitanie comme partout en France mais semble depuis plusieurs jours ralentir dans sa progression. On fait le point jour par jour et par département sous forme d'infographies. 
service réanimation hôpital Purpan Toulouse
service réanimation hôpital Purpan Toulouse © J-P Duntze / FTV
La région Occitanie fait partie des régions de France les moins touchées par l'épidémie de coronavirus, avec toutefois des situations variables selon les départements. 

876 patients sont hospitalisés 

Le nombre de personnes testées positives au coronavirus Covid-19 en région Occitanie depuis le début de l'épidémie est de 5 932 au 21 avril de l’ARS (Agence Régionale de la Santé). Il continue d'augmenter pendant que le nombre d'hospitalisations baisse progressivement depuis le 7 avril.

Sur les 13 départements, ce sont 876 personnes qui sont dans l'un des services des hôpitaux ou cliniques de la région. Un nombre en baisse (-19 cas en 24 heures). Ces patients sont suivis par les équipes médicales dans l'un des services COVID 19 mis en place depuis le début de l'épidémie. Parmi ces malades, 217 sont dans une situation médicale plus compliquée. Ils sont en réanimation, ce qui veut dire qu'ils ont besoin de l'aide d'un respirateur. L'une des complications les plus graves du coronavirus est l'encombrement des poumons. Ces patients sont intubés, en coma artificiel. Le nombre de patients est en diminution (-14 en 24 heures).  

Le nombre d'hospitalisations en décroissance depuis le 6 avril

Depuis le 6 avril dernier, la courbe du nombre d'hospitations affiche une baisse régulière et constante. Signe que l'épidémie a marqué le pas. Cependant, le virus reste actif dans la région Occitanie. En effet, de nouveaux cas sont détectés chaque jour et les entrées à l'hôpital affichent toujours un solde positif. 
 

Les hôpitaux des métropoles plus impactés par les patients atteints du COVID 19

La carte ci-dessous montre que l'Hérault et la Haute-Garonne sont les départements où le nombre d'hospitalisations est le plus élevé. Cela paraît logique, c'est dans les métropoles Montpellier et Toulouse que la population est la plus importante et la plus concentrée. L'Hérault a été touché dès le début de l'épidémie. Mais la situation s'est stabilisée assez vite. 
L'Aude et les Pyrénées-Orientales ont vu une forte poussée du nombre de cas qui semble ce 21 avril s'être aplanie. 
 

Aucun décès en Lozère mais dans les autres départements le nombre de décès continue d'augmenter

L'arrivée du virus sur le territoire a entraîné de nombreux décès. On en compte 322 (+9 cas en 24 heures) ce mardi 21 avril depuis le début de l'épidémie. La situation est bien différente d'un département à l'autre. En Occitanie, seul le département de la Lozère reste épargné.
Comme on le voit sur le graphique, c'est dans l'Hérault que le nombre de victimes est le plus important. Suivi en toute logique de la Haute-Garonne. Puis le Gard, l'Aude et les Pyrénées-Orientales, départements limitrophes de l'Hérault ont des clusters d'infection qui entraîne une surcroît de mortalité. 
Dans le graphique ci-dessous, vous pouvez visualiser le nombre de décès total par département ce mardi 21 avril.
 

Le nombre de personnes admises dans les services de réanimation est passé sous la barre des 300 patients.
Au moment le plus fort de l'épidémie, entre le 2 et le 8 avril, on a atteint le pic de 332 personnes en services de réanimation. Depuis quelques jours le nombre de malades se situe autour de 230 et la tendance est à la baisse.
L'animation ci-dessous permet également de visualiser le nombre important de personnes infectées, hospitalisées, qui ont pu rentrer chez elles guéries.

La circulation du virus semble de stabiliser au niveau national

110 000 passages aux urgences ont été enregistrés depuis le début de l'épidémie. 31 190 personnes étaient hospitalisées le 17 avril, soit une baisse de 115 patients, "pour le 3e jour consécutif".
Depuis le 1er mars, 18 681 décès sont comptabilisés à l'hôpital. Au 19 avril, on comptait au moins 7649 décès au sein des Ehpad et EMS français. 

Les gestes barrière, la meilleure façon de se protéger


La meilleure protection reste de bien respecter les gestes barrières et de se laver les mains entre chaque manipulation.Un numéro de téléphone pour avoir plus d'information le 0 800 130 000

En cas de symptômes (toux, fièvre) qui font penser au COVID 19 :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives archives