La centrale EDF d'Aramon dans le Gard fermera en avril 2016

La centrale au fioul d'EDF à Aramon fermera définitivement ses portes au mois d'avril prochain. L'annonce a été faite aujourd'hui par la direction. Le site gardois n'est plus jugé suffisamment rentable. Une centaine de personnes y travaillent.


Aramon est l'une des 3 dernières centrales au fioul d'EDF en France. Des unités fournissant de l'électricité en cas de gros besoins, notamment en hiver.

Cette centrale électrique est utilisée en appoint lorsque les besoins du réseau se font sentir. Ce qui n'a pas été le cas depuis deux ans. Très peu utilisée en 2013, elle n'a pas fourni d'électricité au réseau en 2014. Son arrêt était programmé pour 2023, EDF anticipe donc cette date.
La réhabilitation du site gardois devrait durer de 5 à 10 ans.

La centaine de salariés sera redéployée sur d'autres sites du groupe.

Reportage F3 LR : J.Curato et D.Pardanaud

Les centrales au fioul vouées à la disparition

Le parc au fioul d'EDF consiste en trois centrales thermiques d'une capacité totale de 5.200 mégawatts, situées à Porcheville, dans les Yvelines (qui comprend quatre tranches de production de 600 MW), Cordemais (Loire-Atlantique, deux tranches de 700 MW) et Aramon (Gard, deux tranches de 700 MW).

Les 3 centrales françaises au fioul d'EDF ont tourné 300 heures en 2013 (hors essais), et pas du tout depuis début 2014.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité