Confinement : les golfs fin prêts pour une réouverture dès que possible

Tondre le gazon des greens, élaguer les arbres le long des fairways, attendre et espérer :  contraints à la fermeture depuis 3 semaines, les 42 parcours de golf de Midi-Pyrénées se préparent de leur mieux à accueillir à nouveau leurs membres, dans l'espoir d'une réouverture la plus proche possible.

Les 42 parcours de Midi-Pyrénées se font beaux pour préparer le retour des golfeurs sur leur gazon.
Les 42 parcours de Midi-Pyrénées se font beaux pour préparer le retour des golfeurs sur leur gazon. © Eric Coorevits / FTV
Ils sont en première ligne des clubs de sports impactés par ce 2ème confinement, alors même que leur activité se pratique en plein air et avec une distanciation qui se chiffre en centaines de mètres : contraints à la fermeture depuis 3 semaines, les 42 parcours de golf de Midi-Pyrénées se préparent de leur mieux à accueillir leurs membres en attendant une prochaine réouverture.

Le bruit des tondeuses et des tronçonneuses

Au golf de l'Estang, à Montauban, comme sur la plupart des terrains de golf, l'entretien ne s'arrête jamais : bien-sûr, le gazon ne cesse pas de pousser pendant le confinement, surtout avec la météo actuelle.Du coup, le silence qui règne habituellement est rompu par le bruit des tondeuses, des pelles mécaniques et même des tronçonneuses : les 4 jardiniers mettent à profit cette période pour élaguer les arbres, tout au long des 85 hectares du terrain.
L'important c'est de présenter aux 425 membres du club de l'Estang un parcours de tout premier ordre, pour les accueillir dans les meilleures conditions, lorsqu'ils pourront faire leur retour sur les greens.

Mais la qualité du gazon, tout au long du fairway et des 18 greens de son parcours, ne sont pas les seules sources de revenu d'un club de golf.

Des mois privés de recettes

Ainsi au UGolf de Toulouse-Seilh, les recettes d'hôtellerie-restauration sont également une ressource essentielle à l'équilibre financier de la structure, idéalement placée à proximité de l'aéroport de Toulouse-Blagnac.
Ici comme à Montauban, l'annonce d'un 2ème confinement à la fin du mois d'octobre a porté un nouveau coup-d'arrêt à une activité qui avait fait de son mieux, l'été dernier, pour se relever de l'impact des 8 premières semaines de confinement.
Grâce à l'appui d'un important groupe financier, le club met à profit cette nouvelle pause dans la saison pour mener à bien de gros travaux d'infrastructures, mais cela n'aura qu'un temps.

Nous nous attendons à perdre beaucoup car 100% de nos revenus sont stoppés. Nous avions déjà perdu 30% au cours de la période du 1er confinement, mais à partir de mai et pendant toute la période estivale, le rebond de fréquentation avait été porteur de promesses.

Eric Zonta, directeur régional de la chaîne UGolf

C'est le principal espoir auquel les directeurs de golfs de Midi-Pyrénées peuvent encore se raccrocher : que cette activité sportive de pleine nature soit porteuse d'une belle reprise, comme elle l'a été entre les mois de mai et de septembre derniers, à la sortie de ce 2ème confinement.
 
Contraints à la fermeture à cause du confinement, les 42 parcours de golf de Midi-Pyrénées se préparent pour la réouverture. ©FTV

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
golf sport coronavirus/covid-19 santé société confinement