Covid : en Occitanie, le cap symbolique des 50% de primo-vaccinés adultes est dépassé

La campagne de vaccination contre le virus du Covid-19 s'intensifie en Occitanie. D'après les derniers chiffres officiels, 54,4% des habitants âgés de plus de 18 ans de notre région ont désormais reçu au moins une première dose de vaccin.

Une vaccination de pompier contre le coronavirus au SDIS de Colomiers - 2021.
Une vaccination de pompier contre le coronavirus au SDIS de Colomiers - 2021. © MaxPPP

Entamée fin décembre 2020, la campagne de vaccination française contre le coronavirus bat son plein. En Occitanie, les derniers chiffres officiels fournis par l'ARS soulignent l'intensification du nombre de primo-vaccinés majeurs, qui a désormais dépassé la barre des 50%.

54,4% des plus de 18 ans ont reçu une première dose de vaccin en Occitanie

Dans les treize départements de la région Occitanie, 2,53 millions de personnes ont bénéficié d’une première dose de vaccin, ce qui représente 54,4% de la population de plus de 18 ans. Mais le taux de couverture vaccinale monte à 64% pour les personnes âgées de 50 à 64 ans et à 86,9% des plus de 65 ans.

Sur notre carte, les chiffres de Santé publique France sont différents de ceux de l'ARS Occitanie car Santé publique France donne un pourcentage de primo vaccinés par rapport à la population générale (tous les habitants de France, mineurs inclus), alors que l'ARS calcule un pourcentage de primo vaccinés par rapport à la population en âge d'être vaccinée (actuellement, les + de 18 ans et à partir du 15 juin, les + de 12 ans).

L'Agence Régionale de Santé Occitanie chiffre à 1,3 million le nombre d'individus entièrement vaccinés (2 doses), soit 29% de la population adulte du territoire régional (23,3% en incluant les moins de 18 ans).

Au total, près de 3,8 millions de doses de vaccin ont été administrées dans notre région entre le 4 janvier et le 8 juin 2021. La vaccination pour les moins de 18 ans, hors prescription médicale, doit commencer dès le 15 juin prochain. Elle concernara en plus les 12-17 ans.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19 déconfinement