• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Demain samedi : Nimeño II est dans Signes du toro

La voix est douce et les mots sont forts : Nimeño raconte la naissance de sa vocation dans "d'Amour et d'Estocade", film de Vincent Bataillon et Florent Montcouquiol. / © Bataillon & Montcouquiol
La voix est douce et les mots sont forts : Nimeño raconte la naissance de sa vocation dans "d'Amour et d'Estocade", film de Vincent Bataillon et Florent Montcouquiol. / © Bataillon & Montcouquiol

Il y a quarante ans, le 28 mai 1977 exactement, Christian Montcouquiol "Nimeño II" prenait l'alternative à Nîmes. Nous avons choisi de consacrer le "Ciné-club" de l'émission de demain à cette figure majeure de la tauromachie française. Signes du toro n° 104, samedi 20 mai à 11h25.

Par Joël Jacobi

En 1984, devant réaliser un film pour la fin de ses études à l'École Louis Lumière, Florent Montcouquiol - aujourd'hui directeur de la photographie dans le cinéma - a l'idée de s'intéresser à un lointain cousin, Christian. Il le connaît à peine, ayant passé sa jeunesse à La Réunion.

Avec son camarade Vincent Bataillon - aujourd'hui grand spécialiste du flmage des ballets, du Bolchoï en particulier -, il descend à Nîmes pour la feria. Ils filment les corridas, les toros dans les rues, l'habillage de Richard Milian.
Et surtout une magnifique interview de Christian "Nimeño II".


Tourné en 16m/m, leur documentaire "d'Amour et d'Estocade" n'a jamais été diffusé hors de l'école.
C'est un grand honneur pour nous d'avoir été autorisés à en montrer un extrait dans la rubrique Ciné-club de l'émission.






d'Amour et d'Estocade (extrait)

Signes du toro 104, 20 mai 2017. France 3 Occitanie et France 3 Aquitaine.


Sur le même sujet

Sète : Delphine Le Sausse remporte son 14e titre de championne du monde de ski nautique handisport

Les + Lus