#Doityourself : semaine du développement durable, faire sa lessive, un premier pas vers une pratique plus écolo

Publié le
Écrit par Emmanuelle Gayet
Laëtitia DARTOUT, fondatrice de Naturel Factory
Laëtitia DARTOUT, fondatrice de Naturel Factory © Lola Bernal/FTV

La semaine européenne du développement durable se tient du 18 septembre au 8 octobre. Elle encourage chacun à se mobiliser pour défendre l’environnement. L’occasion de vous présenter le travail de Laëtitia Dartout. Elle propose des solutions pour créer ses produits naturels comme sa lessive.

A l’heure où les Français s’inquiètent pour l’environnement, des bidons de lessive, des flacons de liquide vaisselle ou encore des vaporisateurs de nettoyants ménagers sont jetés chaque jour. Aujourd’hui, il est encore difficile de se passer des produits ménagers tout fabriqués et pourtant … Laëtitia Dartout, fondatrice de Naturel Factory propose des solutions éco-responsables pour remédier au problème.

Des produits naturels

A l’aide de matières premières naturelles et biodégradables, Laëtitia crée des nettoyants ménagers efficaces et durables. La lessive en fait partie.

Le problème, c’est que l’on fait en France, 231 lessives par seconde.

Laëtitia DARTOUT

Aujourd’hui, la plupart de nos produits ménagers achetés en magasin se retrouvent dans l’eau de mer. En 1999, l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) a confirmé la nocivité de tensioactifs de nos produits présents dans l’eau de mer. En Corse, l’écume de mer formée par des agents moussants s’est multipliée provoquant la mort d'animaux et de végétaux sur la côte. Pour trouver des solutions simples et durables, Laëtitia réalise des tutoriels à l’aide de produits naturels. 

La composition de notre lessive est donc limitée à deux voire trois ingrédients : du savon de Marseille, du bicarbonate de soude, des cristaux de soude ou du percarbonate. Ce mélange reste donc simple, facile à réaliser et surtout naturel. Aussi efficace que la lessive synthétique, la lessive naturelle est également un produit polyvalent.

Pour un linge très sale et résistant, placez 1 à 2 cuillères à soupe de cristaux de soude au fond du tambour puis ajoutez votre linge. Pour du linge blanc, placez 1 à 2 cuillères à soupe de percarbonate de soude au fond du tambour puis ajoutez votre linge et lancez un programme chaud : minimum 50°, le percarbonate n’est actif que quelques heures et à chaud.

Laëtitia DARTOUT, fondatrice de Naturel Factory

Une lessive qui s’adapte à toutes les situations et surtout qui peut être stockée dans un emballage recyclé, en verre de préférence, et étiqueté.

Bannir le plastique

Nocif et pas toujours recyclable, le plastique envahit nos espaces de vie et s'accumule dans nos poubelles. Revenir à l’essentiel est donc une façon “de passer en mode minimaliste” selon Laëtitia Dartout. Réutiliser son bidon de liquide vaisselle plusieurs fois permet réellement de réduire ses déchets mais aussi de réduire “les rejets de polluants dans nos canalisations”. 

Bannir le plastique, c’est aussi réduire son impact sur notre santé. Le 22 août 2019, l’Organisation mondiale de la santé a publié un rapport dans lequel apparaît une évaluation sur l’exposition aux microplastiques et aux “conséquences potentielles” que cela peut provoquer sur la santé humaine. Des recherches ont été menées et l’OMS se voulait rassurante. Pourtant, le plastique se répand à grande vitesse dans nos mers, nos océans et se retrouve dans notre alimentation. Chaque année, les consommateurs de produits marins ingéreraient environ 11.000 microparticules de plastique. Nous sommes donc exposés à un danger. La bataille contre le plastique ne fait que commencer !

Réduire les emballages plastiques, c’est agir au quotidien, à son échelle, en maîtrisant ce que je rejette dans la nature. En France, 104 kilos de déchets plastiques sont produits chaque seconde. Or, seulement 21,4% sont recyclés. Des chiffres qui restent donc alarmants. C’est pourquoi, des solutions durables sont envisagées et celles-ci ont des propriétés avantageuses.

Des solutions durables et avantageuses

Ces solutions zéro-déchet présentent de nombreux avantages et permettent à chacun “d’être libre d’acheter ou non un produit en magasin”. Fabriquer ses produits ménagers procure satisfaction et permet également de maîtriser pleinement sa consommation en favorisant son confort et son bien être au quotidien. Une pratique responsable qui permet aussi de réaliser des économies. 

Aujourd’hui, en réalisant soi-même ses produits d’entretien, vous pouvez réaliser jusqu’à 85% d’économie en un an. Le “Do it yourself” est donc une place de choix. C’est un moyen de connaître la composition de ses produits et donc de chasser toutes les substances chimiques qui pourraient avoir un impact sur notre corps.

Le “Do it yourself” revient en force car il est un moyen de créer, d’inventer et de récupérer des objets pouvant être réutilisés. Redonner vie à un objet pour lui donner une nouvelle fonction est une façon de réparer, de faire avec l’existant. C’est aussi une manière de prendre conscience de notre mode de consommation. Car, si cette pratique a des avantages financiers, elle permet également de gagner en temps, de développer ses pratiques écologiques et bien évidemment de se démarquer. La création est donc une façon d’exister. Plus vous créez, plus vous êtes créatif, plus vous améliorez votre quotidien et votre santé.

Retrouvez toutes les chroniques de Laëtitia dans votre nouvelle matinale #Vousêtesformidables présentée par Ariane Brodier. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.