• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

En rade de Bilbao, un galion d'or amarré

Le règlement taurin basque stipule qu'il faut deux oreilles coupées à un seul toro ou novillo pour sortir par la grande porte. Roca Rey en a coupé trois. / © Emilio Mendez
Le règlement taurin basque stipule qu'il faut deux oreilles coupées à un seul toro ou novillo pour sortir par la grande porte. Roca Rey en a coupé trois. / © Emilio Mendez

Le novillero péruvien Andrés Roca Rey a ancré sa caravelle d'or au port de Bilbao. Trois oreilles pour ce début de feria 2015 et la première grande porte de Vistalegre. Comme d'habitude, tout au long de sa temporada et à quelques encablures de son alternative, Roca Rey confirme sa souveraineté.   

Par Vincent Bourg

Dimanche 23 août 2015
Feria de la Semana Grande de Bilbao
Plaza de toros de Vistalegre. deuxième d'abono. 18h00

« Posada de Maravillas » : salut au tiers et une oreille
Jonathan Blázquez « Varea » : salut au tiers aux deux
Andrés Roca Rey : une oreille et deux oreilles
Les trois novilleros se présentaient à Bilbao ; sortie par la grande porte de Roca Rey.
Quatre novillos du blason d’El Parralejo (480, 487,490 et 496 kg) et deux (premier et troisième ; 492 et 494 kg) de Jandilla, tous charpentés et d’armures correctes. 12 piques réglementaires. Notables les premier et quatrième. Plus stoppés et tardos les autres.
Environ 1/4 de remplissage vue la concurrence du match Bilbao-Barça à 18h30. But catalan de Suarez à la 54ème minute. Mines déconfites des supporters basques à la sortie du stade de San Mamés contrastant avec les bouilles ravies des aficionados quittant la plaza. Pour une fois...
27°9. Azur gris.
zoc. 
Cambio, plein centre et dans le dos de Roca Rey au dernier novillo parti à fond de la barrière. En avoir ou pas... / © Emilio Mendez
Cambio, plein centre et dans le dos de Roca Rey au dernier novillo parti à fond de la barrière. En avoir ou pas... / © Emilio Mendez


Sur le même sujet

Perpignan : des images inédites de l'après libération, c'était il y a 75 ans, le 20 août 1944

Les + Lus