• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Episode caniculaire à partir de lundi : jusqu'à 38°sous abri en Occitanie

Cet épisode précoce de fortes chaleurs devrait durer au minimum six jours. / © Aurélien Morissard/MaxPPP
Cet épisode précoce de fortes chaleurs devrait durer au minimum six jours. / © Aurélien Morissard/MaxPPP

Météo France annonce un épisode de canicule "précoce et intense" de six jours minimum, à partir du lundi 24 juin. L'Occitanie n'y échappera évidemment pas, avec des températures pouvant atteindre 38° sous abri, dans le Tarn-et-Garonne, notamment.

Par Marie Martin

Sans précédent pour un mois de juin

C'est une canicule qui s'annonce "sans précédent pour un mois de juin" : nous voilà prévenus, la semaine qui vient risque d'être éprouvante pour plus de la moitié de la France, selon les prévisionnistes de Météo France.

Jusqu'à 40° le jour, rarement moins de 20° la nuit : la canicule, "précoce et intense", qui s'annonce à partir de lundi 24 juin 2019 ne devrait pas atteindre tout à fait celle de 2003 mais s'en rapprochera fortement.

Dès dimanche, le mercure va grimper au-dessus des 30° sur une grande partie du pays, avec de l'air chaud venant d'Espagne et du Maghreb mais c'est à partir de mardi 25 juin qu'on peut s'attendre à des températures avoisinant les 40° sous abri.

L'Occitanie fera partie des régions les plus touchées, particulièrement la partie ex-Midi-Pyrénées. Météo France prévoit notamment 38° à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, jeudi 27 juin, mais également 37° à Albi (Tarn) et 35° à Toulouse (Haute-Garonne). 

Les chaleurs seront moins intenses sur le littoral méditerranéen, avec 31° à Céret, dans les Pyrénées-Orientales, et 26° à Sète, dans l'Hérault, toujours pour cette journée de jeudi.

Des nuits chaudes


Partout en Occitanie, les températures nocturnes resteront élevées, descendant rarement en-dessous de 21°. C'est pour cette raison et pour la durée de cet épisode (au moins six jours) que Météo France parle de "canicule". 
Seuls la végétation, des sols encore humides et une mer fraîche joueront un rôle d'atténuateur, toujours selon les prévisionnistes. 

Mobilisation des pouvoirs publics


Cet épisode atypique est pris au sérieux par les pouvoirs publics qui se disent fortement mobilisés. Les radios et télévisions diffuseront dès lundi 24 juin des messages de prévention, et la plateforme "Canicule info service" sera accessible au 0800 06 66 66 (numéro vert).

Localement, les préfectures sont déjà en alerte, notamment pour sensibliser les acteurs de terrain comme les collectivités, les écoles, les hébergements de personnes sensibles aux bons gestes à pratiquer. 

Les bons réflexes


Les précautions en la matière restent inchangées :
  • veiller particulièrement aux personnes fragilisées par la solitude et la maladie, comme les personnes âgées
  • s'hydraterabondamment et penser à hydrater de même les jeunes enfants
  • éviter les activités physiques importantes et non essentielles
  • maintenir dans la mesure du possible au frais son logement en gardant les volets fermés
  • ne pas boire d'alcool
  • mouiller son corps et le ventiler
  • manger en quantité suffisante

 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus