Cet article date de plus de 6 ans

Feu vert du gouvernement pour un nouveau gazoduc traversant le Gard

Le gouvernement a publié, ce vendredi, un arrêté ministériel autorisant la construction du futur gazoduc Eridan, qui doit être mis en service fin 2016, dans la vallée du Rhône. Long de 220 kilomètres, il traversera 59 communes, dans 5 départements, Drôme, Bouches-du-Rhône, Gard, Vaucluse, Ardèche.
GRTgaz est une société anonyme détenue à 75 % par le groupe GDF SUEZ et à 25 % par Société d’Infrastructures Gazières (SIG), un consortium public.
GRTgaz est une société anonyme détenue à 75 % par le groupe GDF SUEZ et à 25 % par Société d’Infrastructures Gazières (SIG), un consortium public. © GRTgaz

Le futur gazoduc, déclaré d'utilité publique en octobre, sera long de 220 kilomètres et traversera 59 communes, dans cinq départements. Dans le Gard, 15 communes, notamment viticoles, sont concernées sur 30 kilomètres.

"Sont autorisées la construction et l'exploitation, par la société GRTgaz, de la canalisation de transport de gaz naturel ou assimilé, dite Eridan, reliant la station de compression de Saint-Martin-de-Crau, dans les Bouches-du-Rhône à la station de compression de Saint-Avit, dans la Drôme, et de ses installations annexes", annonce cet arrêté du ministère de l'Ecologie et de l'Energie paru au Journal officiel.


GRTgaz est la filiale du groupe d'énergie GDF Suez qui gère le réseau français de gazoducs.

Le futur gazoduc Arc Lyonnais-Val de Saône qui a fait l'objet du débat public
Le futur gazoduc Arc Lyonnais-Val de Saône qui a fait l'objet du débat public

Il vise à "développer les capacités de transport de gaz naturel dans le Sud-Est du pays, sur l'axe sud-nord", selon GRTgaz.

Le projet, d'un coût estimé à 500 millions d'euros, avait été déclaré d'utilité publique en octobre. Il doit encore faire l'objet d'une autorisation de défrichement et d'une autorisation de dérogation aux titres des espèces protégées, précise l'arrêté.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergie environnement économie viticulture camargue