L'Occitanie touchée par la grippe aviaire : un foyer hautement pathogène découvert dans les Hautes-Pyrénées

La préfecture des Hautes-Pyrénées confirme la présence d'un foyer de grippe aviaire hautement pathogène dans le nord du département. La région Occitanie est donc à nouveau touchée par l'influenza aviaire.

Dans quatre communes du Gers, les volailles et autres oiseaux captifs doivent être maintenus dans leurs exploitations dans des lieux permettant leur confinement et leur isolement.
Dans quatre communes du Gers, les volailles et autres oiseaux captifs doivent être maintenus dans leurs exploitations dans des lieux permettant leur confinement et leur isolement. © PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST/MAXPPP

La préfecture des Hautes-Pyrénées n'avait pas jugé bon de divulguer l'information : de fortes suspicions d'un foyer épidémique de grippe aviaire pesaient, depuis mardi 22 décembre, sur une exploitation au nord du territoire. Le département voisin du Gers n'avait pas attendu que l'info soit révélée pour prendre des mesures et permettre à la presse d'être mise au courant de la situation.

Ce mercredi soir, les services de l'Etat à Tarbes confirme "après analyses" la présence d'"un premier foyer d'influenza aviaire hautement pathogène H5N8" dans l'exploitation de canards concernée située, selon nos informations, sur la commune de Labatut-Riviere (Hautes-Pyrénées).

Des canards prêts à gaver venus des Landes

Une quarantaine de canards prêts à gaver venus des Landes pourraient être à l'origine de la contagion. Les canards de l'élevage infectée ont été abattus hier "en prévention". La ferme est en cours de désinfection.

Un arrêté de mise sous surveillance doit être pris dans les prochaines heures par le préfet des Hautes-Pyrénées établissant une zone de protection de 3km et une zone de surveillance de 10 km autour de l'élevage.

Au total, 23 communes du département sont comprises dans ces zones. Conséquences :

Quelques heures plus tôt, sans attendre la confirmation des Hautes-Pyrénées, la préfecture du Gers avait déjà pris des mesures pour plusieurs communes :

"4 communes du département du Gers sont situées dans le périmètre des 5 km, les communes de Ladevèze-Ville, Ladevèze-Rivière, Tieste-Uragnoux et Armentieux. Un arrêté préfectoral a été pris plaçant ces 4 communes en ZCT" détaille dans un communiqué la préfecture gersoise. 

Début novembre, les autorités françaises avaient placé le Gers, les Pyrénées-Orientales, l'Aude, le Gard et de l'Hérault en risque "élevé" d'introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs. Il faut désormais attendre les conclusions de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement
et du travail (Anses) pour confirmer que l'Occitanie est désormais directement concernée par L’influenza aviaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grippe aviaire agriculture économie