Des gilets jaunes qui contestaient des PV, reconnus coupables de manifestation illégale

Ils avaient contesté des PV de 135 euros qui leur avaient été dressés pour une manifestation illégale à Alès (Gard). Ils ont été condamnés à 50 euros d'amende chacun.

Les 4 gilets jaunes avaient été jugés ce lundi 13 décembre dernier à Alès. Ils contestaient des PV de 135 euros qui leur avaient été dressés le 4 juin 2020, lors d'une manifestation. Ils affirmaient n'avoir jamais été contrôlés par les policiers.

A L'audience, le commandant de police avait affirmé que les quatre prévenus étaient présents à un rassemblement puis à une manifestation escargot le 4 juin 2020 devant l'hôpital d'Alès, une période à laquelle les rassemblements étaient interdits pour des raisons sanitaires. Identifiés grâce à leurs véhicules et déjà connus pour d'autres manifestations, il n'avaient alors  pas fait l'objet d'un contrôle d'identité.

50 euros d'amende chacun

Les quatre individus avaient nié avoir participé à une manifestation le 4 juin 2020 car ce rassemblement aurait été annulé. S'ils ont été aperçus ce jour-là dans le secteur c'était selon eux pour avoir  accompagné un de leurs amis à l'hôpital. Le tribunal correctionnel d'Alès a rendu son délibéré ce lundi 7 février : ils ont été reconnus coupables et condamnés chacun à payer une amende de 50 euros. Une sanction inférieure à celle requise par le parquet qui avait requis 300 euros contre chaque prévenu. A l'énoncé du jugement , un des prévenus a quitté la salle en protestant : " C'est une parodie de justice, je ne suis pas content ", s'est-il indigné.

On s'est contentés de reprendre des têtes connues et de les remettre dans des procédures.

Pierre-Yves Racaud

Avocat des gilets jaunes

Une décision qui laisse leur avocat perplexe :"Ils avaient eu une amende majorée et ils ont été condamnés à une amende inférieure. On a l'impression que les déclarations du commandant de police qui a témoigné ont été prises pour "une sainte vérité".

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité