Incendie spectaculaire d'une huilerie : amas de tôles, pompage de l'eau, déblaiement, enquête... ce que l'on sait 24 heures après le sinistre

Un énorme incendie a ravagé le site des huileries Benoît, à Saint-Christol-lès-Alès, mardi 9 juillet 2024. Le bâtiment de 2 000 m² a été totalement détruit. 24 heures après l'incendie, le site est en cours de déblaiement.

Un énorme incendie a ravagé une huilerie, mardi 9 juillet 2024, à Saint-Chirstol-lès-Alès, dans le Gard. Le bâtiment de 2000 m2 a été totalement détruit par les flammes. Au lendemain du feu, les pompiers sont toujours sur le pont.

Refroidir les points chauds

Ce mercredi matin "l'incendie n'était toujours pas considéré comme éteint", une quinzaine de sapeurs-pompiers sont restés sur place toute la nuit pour assurer le refroidissement du site.

Finalement, dans l'après-midi, le Sdis 30 a pu quitter les lieux, précisant qu'il "n'y avait plus aucun point chaud".

Déblaiement du site

Dès lors, les points chauds étant totalement refroidis, les engins de travaux publics vont pouvoir déblayer les amas de tôles et de combustible qui restent.

Traitement des eaux et des huiles

En revanche, en parallèle du feu, les sapeurs-pompiers ont dû gérer l'écoulement des eaux d'extinction qui, "mélangées en grande quantité avec les huiles végétales auraient pu être polluantes".

Ces dernières ont donc été cantonnées dans un bassin, créé par les sapeurs-pompiers afin d'être traitées dans un second temps par l'entreprise. "Ce pompage et ce filtrage devraient prendre plusieurs jours", selon le Sdis 30.

Entreprise de fabrication d’huiles

Contactée à ce propos, l'entreprise de fabrication d’huiles et graisses raffinées nous a indiqué être en train de se réorganiser : "on essaie de faire avec les autres sites".

L'origine de l'incendie n'est pas encore connue, une enquête a été ouverte et confiée à la police nationale.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité