Arrivé en Laponie, un cycliste gardois récolte plus de 50 000 euros pour la sclérose en plaques

Nathan Pigourier a explosé son objectif. Parti en novembre dernier, sans argent, le sportif a pédalé de Laudun, dans le Gard jusqu'au Cap Nord, en Norvège. Il souhaitait sensibiliser le grand public sur cette maladie qui touche 110 00 personnes en France.

Il avait tablé sur 2400 euros et au final le cycliste originaire du Gard a réussi à récolter plus de 52 000 euros ! Nathan Pigourier s'était lancé un défi de taille : pédaler de Laudun, dans le Gard jusqu'au point le plus au Nord de l'Europe : le Cap Nord, en Norvège. Avec un objectif : recueillir des dons en faveur d’une association contre la sclérose en plaques, l'ARSEP

Interrogé ce matin, 2 jours après son arrivée, le jeune homme de 28 ans n'en revient toujours pas. 

C'est un montant que je n’aurais jamais imaginé récolter. Je suis super content !

Nathan Pigourier, cycliste originaire du Gard

Sur sa page Facebook suivie par plus de 8000 abonnés, le sportif a tenu à remercier hier, le 17 février, les donateurs. "Vous avez tout cassé ! Merci pour les malades. C'est une aventure qu'on a fait ensemble !", s'est-il exclamé. 

Parti en vélo en novembre dernier, Nathan Pigourier souhaitait sensibiliser le grand public sur cette maladie auto-immune neurodégénérative.

La sclérose en plaques touche 110 000 personnes en France, c'est fou qu’on en parle si peu. Il devrait y avoir une collecte nationale comme le Téléthon et le Sidaction.

Nathan Pigourier, cycliste originaire du Gard

3 mois et demi à pédaler en hiver à travers la Suisse, le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Danemark et la Norvège. Le cycliste n'aura pas ménager ses efforts pour mobiliser les donateurs quitte à se faire des frayeurs. "Il y a un jour, j'ai eu très peur. Il faisait -22 degrés et j'avais des trous dans mes gants. Mais j'ai survécu !", confie-t-il en souriant. 

Parti sans argent, Nathan Pigourier a pu compter sur la solidarité des habitants. "On m'a payé des chambres d'hôtels en pagaille, on m’a envoyé chez des amis, des voisins et on m’a même offert des cadeaux de Noël et d’anniversaire", raconte-il avec émotion.  

Une rencontre décisive en 2019

C'est en 2019, lors d'un voyage à vélo qu'il rencontre pour la première fois une femme atteinte de sclérose en plaques. Il découvre alors cette maladie qui provoque des troubles moteurs (faiblesse, raideur musculaire et paralysie), du sommeil, de la vision, de la mémoire à court terme, des problèmes de concentration etc Si des traitements existent pour soulager les symptômes, aucun véritable remède n’a été trouvé à ce jour.

Le cycliste originaire du Gard se promet alors déjà de lancer à un moment une levée de fonds. 3 ans après, pari réussi. La cagnotte atteint précisément les 52 446 euros et les donateurs peuvent continuer de verser de l'argent ici jusqu'au début du mois d'avril. A l'avenir, Nathan Pigourier prévoit encore des défis en vélo toujours pour la bonne cause. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité