"Circulation active" du Covid dans le Gard, le masque redevient obligatoire en extérieur jusqu'au 5 janvier

Publié le
Écrit par Yann Gonon
Photo d'illustration
Photo d'illustration © LIONEL VADAM / MAXPPP

Alors que la circulation du virus s'accélère, la préfète du Gard renforce les mesures sanitaires en vigueur dans le département. Le masque redevient obligatoire en extérieur, au moins jusqu'au 5 janvier.

Dans le Gard, il va falloir à nouveau circuler masqué sur "la voie publique" et dans les "lieux ouverts au public". La mesure a été annoncée ce mercredi 1er décembre par la préfecture alors que la situation sanitaire se dégrade fortement dans le département.

A compter de ce mercredi donc, le port du masque est à nouveau obligatoire, "sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public, pour toute personne de onze ans ou plus, circulant ou accédant dans des lieux à forte densité de personnes, lorsque la distance interindividuelle ne peut être respectée", indiquent les services de l'Etat.

Dans un communiqué, la préfecture détaille les lieux et les situations dans lesquelles la mesure sera appliquée : 

  • Les marchés de plein-air alimentaires et non-alimentaires dont les marchés de Noël, les brocantes et vide-greniers, foires et fêtes foraines ainsi que les ventes au déballage ;
  • Tout rassemblement public générant un rassemblement important de population, dont les manifestations sur la voie publique mentionnées à l'article L. 211-1 du code de la sécurité intérieure, les festivals, les concerts en plein-air et les événements sportifs de plein-air ;
  • Les espaces d’attente des transports en commun terrestres et aériens (abris bus, aérogares, quais des gares, quais des voies de tramways) ;
  • Les espaces et les files d’attente à l’extérieur des établissements recevant du public.


Des exceptions sont prévues pour : 

  • Les personnes de moins de onze ans ;
  • Les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ; 
  • Les personnes pratiquant une activité physique ou sportive.

Les mesures annoncées ce mercredi entrent en vigueur alors que l'épidémie s'aggrave dans le département. La préfecture rappelle que le taux d'incidence s'élevait à 295,5 pour 100 000 habitants au 29 novembre. Le taux de positivité des tests s'établissait à 6,4 %. Enfin, 21 % des lits "de soins critiques" dans le Gard sont désormais occupés par des patients touchés par le Covid.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.