• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Double infanticide à Beaucaire : les 2 enfants sont morts d'asphyxie probablement médicamenteuse

Beaucaire (Gard) - Les corps des 2 enfants de 6 et 7 ans ont été retrouvés vers la montée du Calvaire, le 3 août à 22h - 2019. / © Pauline Pidoux / France 3 Occitanie
Beaucaire (Gard) - Les corps des 2 enfants de 6 et 7 ans ont été retrouvés vers la montée du Calvaire, le 3 août à 22h - 2019. / © Pauline Pidoux / France 3 Occitanie

La piste du double infanticide reste privilégiée après le drame de Beaucaire. Samedi soir, les corps de deux enfants ont été retrouvés dans la garrigue gardoise, ils sont morts d'asphyxie médicamenteuse. Le père, principal suspect, gravement blessé, est mis en examen pour assassinats et écroué.

Par Fabrice Dubault


Après le double infanticide de Beaucaire, le père des 2 jeunes victimes, âgées de 5 et 7 ans a été mis en examen pour assassinats et écroué.

Selon le procureur de la République de Nîmes, l'homme de 47 ans a prémédité son geste. "Des éléments trouvés sur place prouvent la préméditation" a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse à Nîmes ce lundi soir. Le père serait donc passible de la réclusion criminelle à perpétuité.

L'information judiciaire reste ouverte et l'enquête se poursuit.
 

Eric Maurel a expliqué "les enfants sont décédés d'un phénomène d'asphyxie, les médecins légistes tendent à privilégier une asphyxie médicamenteuse mais seules des analyses toxicologiques et en anatomopathologie permettront de le confirmer. 

 
Double infanticide à Beaucaire : les 2 enfants sont morts d'asphyxie probablement médicamenteuse
Interview du procureur de la République de Nîmes - Eric Maurel. - F3 LR

Les parents étaient séparés et le père bénéficiait d’une garde alternée.

Selon Me Rémy Nougier, l'avocat de la mère, "ce drame aurait dû être évité". Celle-ci aurait en effet déposé "de nombreuses mains-courantes à l'encontre de son ex-compagnon, une dizaine en deux ans. Elle avait peur", a-t-il affirmé.

Le procureur de la République dit n'avoir aucune information en ce sens, ni aucune plainte.
 

Le père ne nie pas les faits mais ne les reconnaît pas non plus

 

Eric Maurel a ajouté : "la personne mise en examen ne nie pas formellement les faits mais ne les reconnait pas non plus. Il invoque une absence de conscience, un trou noir".


Il ne se souvient pas de ses actes mais reconnaît avoir pu les commettre.
 

Les corps des 2 enfants retrouvés près d'un calvaire


Les cadavres de deux enfants ont été découverts dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 août, vers 22h, dans la campagne de Beaucaire dans le Gard. Leur père, découvert blessé à côté, a été hospitalisé, puis entendu par les enquêteurs.

Il aurait tenté de se suicider avant que son crime ne soit découvert, d'où son hospitalisation en urgence, samedi dans la nuit.

La mère fait l'objet d'un soutien psychologique et le parquet a requis l'association d'aide aux victimes AGAVIP pour lui porter aide et assistance.
Les deux jeunes enfants de 5 et 7 ans étaient scolarisés à l’école du Château et à l’école Nationale à Beaucaire.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : un

Les + Lus