Gard : le maire du Vigan attendu au congrès des maires de France puis à l'Élysée

Ce mercredi, 36.000 élus ont rendez-vous à Paris pour le 100e congrès des maires de France. Ces dernières années, leur charge de travail et leurs responsabilités ont augmenté alors que les dotations financières de l'Etat se réduisent. Rencontre avec Eric Doulcier, maire DVG du Vigan dans le Gard.

Le Vigan (Gard) - Eric Doulcier au balcon de sa mairie - novembre 2017.
Le Vigan (Gard) - Eric Doulcier au balcon de sa mairie - novembre 2017. © F3 LR

Eric Doulcier est maire DVG du Vigan dans le Gard depuis 2008


Pour cet élu attaché à sa ville de 4.000 habitants et à ses racines cévenoles, le mandat de maire est essentiel. C'est un maillon de la République...
Mais depuis quelques temps, il s'interroge sur le fonctionnement de cette institution locale, vieille comme la France.

On sait pas trop où on va. Quel est l'avenir ? Est-ce qu'on veut la disparition des communes ou pas ? Nous attendons des signes clairs" déplore Eric Doulcier.


Le Vigan est une sous-préfecture, le bourg centre de la communauté de communes du Pays Viganais qui en compte 22.
Si Eric Doulcier dénonce une confusion dans le rôle imparti aux uns et aux autres, il estime que le regroupement intercommunal est nécessaire dans une France qui se numérise et se complexifie d'un point de vue administratif. 

Il se rend ce mercredi, Porte de Versailles à Paris, au congrès des maires de France, pour écouter et partager ses 10 ans d'expérience de maire.
Un mandat qu'il assume sans complexe et avec convictions, comme il l'a démontré lors d'un parrainage de migrants en juillet dernier.


Autant de bonnes raisons pour se rendre au congrès car le maire du Vigan fait partie d'une délégation d'une centaine de maires invitée à l'Elysée ce mercredi soir par le Président de la République.

durée de la vidéo: 01 min 44
Le Vigan (30) : le maire, un maillon local de la République indispensable ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections portrait sorties et loisirs ruralité société cévennes