Aznavour : "Il voulait être de retour devant son public qu'il aimait tant"

Au printemps, Gilles Bauduin, chirurgien orthopédiste à Nîmes a soigné Charles Aznavour lorsqu'il s'est fracturé le bras en tombant dans son escalier dans sa résidence à Mouriès (Bouches-du Rhône). "Sa passion, c'était d'être avec son public avec qui il voulait passer un bon moment."
Au printemps, Gilles Bauduin, chirurgien orthopédiste à Nîmes a soigné Charles Aznavour lorsqu'il s'est fracturé le bras en tombant dans son escalier.
Au printemps, Gilles Bauduin, chirurgien orthopédiste à Nîmes a soigné Charles Aznavour lorsqu'il s'est fracturé le bras en tombant dans son escalier.
"Monsieur Aznavour était un patient exemplaire. Ce n'est pas la souffrance chirurgicale qui le gênait. Au contraire, il se rééduquait seul. Il faisait tous les mouvements," se souvient Gilles Bauduin. "Moi, je suis un Caucasien", se plaisait à rappeler le chanteur décédé dans la nuit de dimanche à lundi.

Il était simple


Gilles Bauduin est le chirurgien-orthopédiste qui s'est occupé de Charles Aznavour lorsqu'il s'est fracturé le bras au printemps. "Aller chez lui, c'était comme aller dans un salon où l'on discute. Il était simple. Tout en le rééduquant, on parlait de ses projets, de ce qui lui plaisait.".

Il voulait créer un accueil pour migrants


Les projets humanitaires le motivaient et il était très à l'écoute de la problématique des migrants. "Il voulait créer un accueil pour migrants dans un petit hameau perdu de Mouriès.".

Il voulait à tout prix revoir son public


Mais ce qui lui plaisait avant tout, c'était son public. "Il voulait à tout prix revoir son public. Sa passion, c'était d'être avec son public. Lui avoir permis de remonter sur scène, c'est la satisfaction que l'on conserve.".

Il allait tellement bien qu'il n'avait plus besoin de son médecin


Charles Aznavour a ainsi pu partir chanter au Japon. "Il allait tellement bien qu'il n'avait plus besoin de son médecin. je l'ai revu pour la dernière fois au milieu de l'été.".

L'interview, dans son intégralité réalisé par Delphine Aldebert et Franck Detranchant:
durée de la vidéo: 07 min 52
Gilles Bauduin, chirurgien orthopédiste de Charles Aznavour
durée de la vidéo: 01 min 45
Nîmes : Aznavour - "Il voulait être de retour devant son public qu'il aimait tant" ©F3 LR
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture décès faits divers santé société hommage