Championnats de France d’aviron au Grau-du-Roi : près de 650 rameurs réunis

Ce week-end au Grau-du-Roi avait lieu les championnats de France d’aviron de mer. Une première sur le littoral gardois pour ce sport qui rassemble de plus en plus de sportifs. Cette année, ils étaient près de 650 rameurs et rameuses.
Au Grau-du-Roi, 600 rameurs et rameuses se sont rassemblés pour les championnats de France d'aviron - 11 septembre 2021
Au Grau-du-Roi, 600 rameurs et rameuses se sont rassemblés pour les championnats de France d'aviron - 11 septembre 2021 © FTV - J.Paul

Ils devaient avoir lieu au Cap d’Agde en mai dernier. A cause de la crise sanitaire les championnats de France d’aviron ont été reportés en septembre. Impossible de les faire au Cap d’Agde à cette date, direction alors le Grau-du-Roi. Et ici, le parcours a une particularité, sa proximité avec la digue : "Souvent le public est coupé de la course, les rameurs passent un bon moment car sur l’eau ça se passe bien mais là ils ont le soutien du public sur l’arrivée et pour le public c’est beaucoup plus intéressant, affirme Thierry Barthez, entraineur et rameur à ATC du Grau-du-Roi.

Des parcours de six kilomètres

Chaque course se déroule sur un parcours de six kilomètres et tous sont visibles par les spectateurs. Même s'il faut encore sortir les jumelles de temps en temps, les parents des athlètes profitent du spectacle : "Je suis novice dans cette discipline, nous confie l'un d'entre eux, mais j’apprends avec les parents des autres compétiteurs."

Les organisateurs ont eu cinq mois à peine pour organiser au mieux ces championnats, la réception du public mais surtout les 650 rameurs représentant 61 clubs français.

Des sportifs de la région parmi les médaillés

Parmi les médaillés cette année, plusieurs sportifs de la région, comme la Beaucairoise Stéphanie Chandry. Habituée de la compétition, elle avait été récompensée à chaque fois entre 2012 et 2015 lors des championnats français et mondiaux. Cette année, elle signe son retour : "J’ai arrêté pendant plus de six ans et j’ai repris cette année, mon objectif c’était de faire une médaille avec moins d’entrainements qu’il y a six ans parce que j’ai pris un peu d’âge et que j’ai d’autres passions aussi dans la vie. Donc mission accomplie."

La Gardoise renoue avec la compétition, et ils sont de plus en plus nombreux à vouloir y participer. L'aviron de mer a le vent en poupe : "Cette année, il y a 650 rameurs et rameuses, il y en a de plus en plus c’est une discipline en plein essor," confie Christian Vanderberghe, le président de la Fédération française d'aviron.

Pour preuve, la France aura pour la première fois une équipe aux championnats du monde, le 1er octobre au Portugal.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport mer nature méditerranée