Cinq très grands excès de vitesse relevés en moins d'une heure par les gendarmes sur les routes du Gard

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey

Dans le Gard, la sécurité routière ne semble pas être une priorité pour tous les automobilistes. Les contrôles mis en place ce dimanche sur la Route Nationale 106 par les gendarmes ont abouti, en une après-midi, à 5 retraits de permis, 3 immobilisations de véhicules et 2 mises en fourrière administrative.

Il n'a pas fallu une heure, ce dimanche 26 juin sur la Route Nationale 106 dans le Gard, pour que 5 automobilistes soient contrôlés roulant en très grand excès de vitesse. Les gendarmes avaient choisi de se poster sur cet axe de circulation dense entre 15 heures et 19 heures afin de "réprimer les comportements dangereux" :

Encore une après-midi placée sous le signe de la lutte contre les grands excès de vitesse au peloton motorisé de Nîmes ! [...] Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils n'ont pas chômé et que ça n'a pas traîné. [...] Conducteurs, pour votre sécurité et celle des autres, pour tous ceux qui espèrent voir quelqu'un rentrer à la maison mais aussi pour pouvoir conserver votre permis et continuer à aller travailler : respectez le code de la route !

Page Facebook de la gendarmerie du Gard

A 189 km/h sans assurance et sous stupéfiants

Sur sa page Facebook, la gendarmerie du Gard fait notamment état d'un conducteur gardois roulant à 189 kilomètres/heure (soit plus de 50 kilomètres/heure au-dessus de la vitesse autorisée sur la RN 106), sans assurance, sous l'emprise de stupéfiants et avec un permis non prorogé ( lorsqu'un automobiliste a fait l'objet d'une annulation ou invalidation de son permis de conduire, une fois la sanction purgée, il peut le récupérer mais seulement à condition de se soumettre à des visites médicales régulières. Elles seules permettent d'en proroger la validité, NDLR).

2 mises en fourrière administrative

Un jeune Ardéchois de 21 ans a également été contrôlé à 179 kilomètres/heure et 2 autres conducteurs étaient en excès de vitesse de plus de 40 kilomètres/heure (158 pour l'un et 160 pour l'autre). Au total, ce sont 5 permis qui ont été retirés et 3 véhicules immobilisés. La mise en fourrière administrative a été prononcée pour 2 autres voitures.

9 autres infractions ont également été relevées pour des vitesses comprises entre 20 et 40 kilomètres/heure au-delà de la limite autorisée. Depuis le début de l'année 2022 dans le Gard, 35 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route.