• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Corps découvert à Clarensac : la piste du jeune Antoine évoquée

Un corps a été découvert pendu à un arbre chemin Saint-Roman à Clarensac samedi 29 septembre 2018 / © Esmeralda Terpereau / France 3 Occitanie
Un corps a été découvert pendu à un arbre chemin Saint-Roman à Clarensac samedi 29 septembre 2018 / © Esmeralda Terpereau / France 3 Occitanie

Ce samedi matin, des chasseurs ont découvert un corps dont "l'état révèle une présence ancienne" au nord de Clarensac dans le Gard. Il pourrait peut-être s'agir d'Antoine Zoia disparu en mars 2016.

Par E.E

Un squelette pendu à un arbre a été aperçu par des chasseurs dans le vallon du Vaoury Blanc, au dessus du chemin de Saint-Roman à Clarensac dans le Gard.

Pour le moment, aucun élément ne permet d'identifier le corps découvert ce samedi matin. 
 
Un corps découvert à Clarensac : la piste du jeune Antoine évoquée
Ce samedi matin, des chasseurs ont découvert un squelette pendu à un arbre au nord de Clarensac dans le Gard. Il pourrait peut-être s'agir d'Antoine Zoia disparu en mars 2016. - France 3 Occitanie - Christophe Chassaigne
 

La famille d'Antoine prévenue


"Néanmoins, la famille Antoine Zoia a été prévenue de cette découverte", annonce le procureur. 

Le jeune Antoine, âgé à l'époque de 16 ans, est porté disparu depuis le 1er mars 2016. 

Il avait quitté son domicile familial en précisant "Je reviens", puis était passé acheter un briquet au centre du village alors qu'il ne fumait pas. Depuis, aucun signe de vie. Le jeune homme a disparu, sans papiers, ni téléphone, ni argent en poche.
 
 

Une autopsie ordonnée en urgence


Compte tenu de la localisation, deux magistrats se sont rendus sur place, ce samedi matin à Clarensac, avec un important dispositif de gendarmerie.

Le procureur de la République a saisi la Section de recherches de la gendarmerie.

Une autopsie et une expertise ADN ont été ordonnées par le procureur de Nîmes en urgence.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus