Covid à Nîmes : le manque de lits de réanimation persiste et de nouveaux transferts par avion sont prévus

Au CHU de Nîmes, la situation reste critique et très compliquée. L'hôpital est saturé de malades Covid et non Covid. Des lits supplémentaires ont été ouverts, du personnel a été rappelé en renfort et depuis lundi, des transferts sanitaires médicalisés par avion sont organisés vers d'autres hôpitaux.

Nîmes - le service de réanimation est saturé de malades - octobre 2020.
Nîmes - le service de réanimation est saturé de malades - octobre 2020. © F3 LR
En 3 jours, le week-end dernier, le CHU de Nîmes a dû accueillir 15 patients dans un état grave. Le service de réanimation a rapidement été saturé et la quasi totalité des lits de réa occupée. 92% de taux d'occupation lundi avec 44 malades, un record.

La nouveauté, c'est que les patients admis sont des personnes jeunes, entre 30 et 45 ans. Des malades gravissimes, en détresse respiratoire sévère qui sont intubés et ventilés.

Laurent Muller, chef du service réanimation au CHU de Nîmes.

Nîmes - une machine d'oxygénation sans intubation dans une chambre de réanimation - octobre 2020.
Nîmes - une machine d'oxygénation sans intubation dans une chambre de réanimation - octobre 2020. © F3 LR

Des lits supplémentaires

Pour soulager les services de réanimation, des places en soins intensifs ont été créées.

Grâce à de nouveaux appareils d'oxygénation avec une ventilation non invasive, les patients Covid évitent l'intubation, mais il a fallu former du personnel en urgence pour utiliser ces machines qui délivrent de l'oxygène à haute concentration jusqu'à 50 litres contre 15 litres maximum au masque.

Des transferts médicalisés par avion

Pour le CHU de Nîmes, cette deuxième vague est plus importante que la première. 10 patients Covid et non Covid ont dû être transférés par avion sanitaire lundi et mardi, vers d'autres hôpitaux en France. 6 malades à Toulouse et 4 à Brest, 2 au CHRU et 2 à l'hôpital des Armées.
2 autres transferts étaient prévus ce jeudi. A Nîmes, les médecins estiment que le nombre de patients Covid va doubler dans les prochains jours. Sur les 200 lits Covid que compte l'hôpital, 180 sont aujourd'hui occupés par des patients. Mais il y avait 214 malades lundi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société