Cet article date de plus de 4 ans

Dans le Gard, la Banque alimentaire cherche des bénévoles pour l'été

Pas de vacances pour la Banque alimentaire du Gard, qui continue de venir en aide aux plus démunis l'été. Mais pour assurer sa mission, l'association a besoin de bénévoles : des chauffeurs sont notamment recherchés.
Les bénévoles de la Banque Alimentaire
Les bénévoles de la Banque Alimentaire © France 3 Occitanie
Même l’été, la Banque alimentaire continue de venir en aide aux plus démunis. Vacances ou pas, les bénévoles, gilets orange sur le dos, s’activent en coulisses.

Dans le Gard, 1 200 tonnes de denrées alimentaires sont récupérées et triées chaque année. Mais en juillet et août, les bénévoles manquent. L’association a donc lancé un appel national pour recruter des paires de bras supplémentaires.

Brigitte Lemort y a répondu sans hésiter : trois matinées par semaine, elle consacre quatre heures de son temps à l’association, comme 53 autres personnes.

"On se sent utile, ça me met en joie, commente-t-elle. C’est pas l’usine non plus !"


20 000 personnes aidées dans le Gard


Le président de la Banque alimentaire du Gard, Jean-Luc Benoît, confirme :

Nous ne sommes pas une entreprise, mais une association caritative. On essaye de conserver les gens parmi nous le plus longtemps possible.


Cet été, la Banque alimentaire manque encore de chauffeurs pour la collecte quotidienne. Près de 20 000 personnes sont aidées dans le département.

Gard : la Banque alimentaire cherche des bénévoles ©France 3 Occitanie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société vie associative social économie alimentation