Insolite. Nîmes : un serval capturé par les pompiers près de l'entrée de l'autoroute A9

Publié le Mis à jour le
Écrit par Josette Sanna
Le serval trouvé à Nîmes a été capturé par les pompiers spécialisés dans les NAC (nouveaux animaux de compagnie) - 25 octobre 2021.
Le serval trouvé à Nîmes a été capturé par les pompiers spécialisés dans les NAC (nouveaux animaux de compagnie) - 25 octobre 2021. © SDIS 30

Ce chat sauvage, entre le lion et le guépard, errait près de l'entrée de l'autoroute A9 à Nîmes. Il a été capturé par une unité spécialisée des pompiers du Gard.

On aurait pu croire à un poisson d'avril... Mais ce lundi matin du 25 octobre, c'est bien un serval que les automobilistes qui se trouvaient du côté du Kilomètre Delta à Nîmes ont croisé. Le serval est un gros chat sauvage africain " plus petit qu'un lion et qu'un guépard et tout sauf docile" selon un site d'animalerie spécialisé.

Le félin a été capturé par une unité spéciale des sapeurs-pompiers du Gard, l'USIA (l'Unité Spécialisée en Intervention Animalière). Elle est basée à Saint-Gilles.

Les pompiers de cette unité sont spécialement formés et rompus aux techniques de capture pour les boas, les araignées, les iguanes et toutes sortes de NAC (les nouveaux animaux de compagnie).

Lieutenant Eric Agrinier, Service Départemental d'Incendie et de Secours du Gard.

Luna le boa

Cette unité était intervenue pour la capture de Luna, un boa constrictor qui s'était échappé de de son terrarium sur les hauteurs de Nîmes en juillet dernier.
On ne connaît pas le petit nom du serval trouvé ce matin. Les autorités cherchent à savoir s'il est pucé. Il a pu s'échapper d'un zoo ou de chez un particulier. Il va être examiné par un vétérinaire avant d'être confié à une structure adaptée comme le zoo du Lunaret à Montpellier. Il y sera certainement plus en sécurité que dans la jungle urbaine d'une zone d'activité de Nîmes.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.